Coronavirus

Coronavirus en Belgique ce 31 janvier : la moyenne des contaminations en baisse, les lits occupés en soins intensifs remontent

Coronavirus en Belgique ce 31 janvier : la moyenne des contaminations en baisse, les lits occupés en soins intensifs remontent
31 janv. 2022 à 07:47Temps de lecture2 min
Par Xavier Lambert

La Belgique aurait-elle atteint le pic de la vague Omicron ? C’est ce que laissent penser les chiffres communiqués par la porte-parole du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, sur base des données de Sciensano, non encore reprises dans les bulletins officiels.

 

Depuis deux jours, la moyenne glissante des contaminations (calculée sur les 7 derniers jours consolidés) est en baisse, et les derniers chiffres disponibles semblent indiquer que cette tendance va se poursuivre :

  • le 26 janvier, on a enregistré 54.644 cas détectés contre 60.835 7 jours plus tôt.
  • le 27 janvier, on a enregistré 50.018 cas détectés contre 57.208 7 jours plus tôt.
  • le 28 janvier (chiffres à J-3 généralement complets à 98%), on a enregistré 40.351 cas détectés contre 56.374 7 jours plus tôt.

Si on la compare à la semaine complète précédente, il reste donc une très légère hausse pour les cas, mais qui s’amenuise de jour en jour. Par contre, si on compare le chiffre de cette moyenne aux jours précédents, elle est bien en baisse depuis deux jours.

Il faut toutefois rester prudent car le nombre de cas reste très largement sous-estimé à cause d’une stratégie de testing beaucoup plus souple et de laboratoires au bord de la saturation. Le taux de positivité reste d’ailleurs très élevé (46,1%), mais il est en légère baisse par rapport aux jours précédents, signe que oui, on sous-estime, mais pas moins qu’avant.

Les admissions à l’hôpital semblent suivre la même tendance avec un léger décalage. En hausse importante la semaine dernière, elles ont peut-être atteint un plafond elle aussi, ou en semblent proches :

  • Après avoir atteint 77%, le taux de hausse est retombé à 22% 
  • La moyenne sur 7 jours serait passée selon les chiffres communiqués de 356 le 28 janvier à 362 le 29, et 360 ce 30 janvier.
  • On a enregistré dimanche 259 nouvelles admissions contre 278 le dimanche précédent.

Suivant l’augmentation des hospitalisations avec un décalage, l’occupation des soins intensifs est par contre en hausse après une longue période de baisse, de début décembre au 27 janvier. On se rapproche à nouveau du seuil de 400 lits occupés, avec 387 patients, soit une hausse de 7% sur une semaine.

Cas détectés¹ : entre le 21/01 et le 27/01, 50.018 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C'est une hausse de 13% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 21/01 et le 27/01, une moyenne de 119.178 tests ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 15% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s'élèvent en moyenne à 360 entre le 24/01 et le 30/01. C'est une augmentation de 22% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 3840 patients sont actuellement hospitalisés (+26%) en lien avec le Covid-19, dont 387 patients traités en soins intensifs (+7%).

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 21/01 et le 27/01, il est de 46,1%.


¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Sur le même sujet

Chiffres du Covid: la Belgique pourrait-elle bientôt atteindre le pic de la vague Omicron?

Belgique

Coronavirus au Canada : les autorités estiment que pic de la 5e vague a été franchi

Coronavirus

Articles recommandés pour vous