RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus en Belgique ce 7 janvier 2022 : avec 13.815 nouveaux cas, la 5e vague est bien amorcée

Coronavirus en Belgique ce 7 janvier 2022 : avec 13.815 nouveaux cas, la 5e vague est bien amorcée
07 janv. 2022 à 05:12 - mise à jour 07 janv. 2022 à 10:49Temps de lecture3 min
Par Africa Gordillo & Marie-Laure Mathot

"Nous sommes en pleine cinquième vague du variant Omicron du coronavirus" a déclaré d’entrée de jeu Steven Van Gucht, ce vendredi matin, lors du point presse hebdomadaire du Centre interfédéral de crise. 13.815 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour, la semaine passée (entre le 28/12 et le 03.01). C’est une hausse de 96% des nouveaux cas par rapport à la semaine précédente. Et cette ascension "fulgurante" se poursuit : entre 25.000 et 28.000 cas ont été enregistrés lundi, mardi et mercredi cette semaine (ces derniers chiffres ne sont pas encore consolidés).

Point presse Sciensano 07/01/2022 : état des lieux de l'épidémie en Belgique (Steven Van Gucht)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L’ascension "fulgurante" d’Omicron

Si le variant Omicron est moins dangereux que le variant Delta, sa grande contagiosité engendre bien des contaminations records. Avec 14.000 nouveaux cas enregistrés en moyenne chaque jour la semaine passée et le constat posé ce début de semaine, "les contaminations doublent chaque semaine", a poursuivi le porte-parole du Centre interfédéral de crise Steven Van Gucht.


►►► À lire : Le variant Omicron de A à Z


Cette ascension fulgurante va de pair avec une hausse importante du taux de positivité, soit le nombre de tests positifs au regard du nombre de tests effectués, de 19,9% (entre le 28/12 et le 03/01), soit une hausse d’un peu plus de 8% par rapport à la semaine précédente. Cette hausse des nouvelles contaminations s’observe désormais dans toutes les provinces du pays. On notera que les adultes entre 20 et 29 ans constituent le quart de tous les nouveaux cas mais la hausse est perceptible aussi dans les autres catégories d’âge.

Hausse des décès à Bruxelles

"Les hospitalisations ont également commencé à augmenter fin décembre", a déclaré Steven Van Gucht : 172 en moyenne chaque jour la semaine dernière (+28%). La Région bruxelloise est la plus touchée. La plus faible vaccination de la population résidant à Bruxelles, une population jeune voire une population plus disposée à voyager sont autant d’éléments qui expliquent ces données épidémiologiques.

Sur les 1883 patients Covid-19 hospitalisés (derniers chiffres consolidés), 474 l’étaient en unité de soins intensifs : "Les soins intensifs ont enregistré une baisse des patients Covid-19 de 12% en une semaine. On dirait qu’il s’agit du point le plus bas (que nous atteindrons)", poursuit le porte-parole. Avec 23 personnes malheureusement mortes à cause du Covid-19, les décès continuent à diminuer (moins 25%).


►►► À lire : : Testing, quarantaine, quelles sont les nouvelles règles à suivre dès le 10 janvier ? (infographies)


A Bruxelles en revanche, les décès augmentent de 12% chez les personnes entre 25 et 65 ans et continuent à diminuer chez les plus de 65 ans. Comme élément d’explication, Steven Van Gucht avance que "beaucoup ont reçu une dose booster dans cette tranche d’âge".

Point presse Sciensano 07/01/2022 : rappel des nouvelles règles de quarantaine et d'isolement (Steven Van Gucht)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Nouvelles règles de quarantaine et de "pseudo" quarantaine

Ces données épidémiologiques et l’impossibilité pour les soins de santé ou les centres de test de faire face à la déferlante Omicron expliquent la décision d’adapter les règles de quarantaine. Une décision "politique" selon le Centre de crise.

Les chiffres consolidés du tableau de Sciensano

Ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en open data et mises sous forme de tableau ici.

Cas détectés¹ : entre le 28/12 et le 03/01, 13.815 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C’est une hausse de 96% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 28/12 et le 03/01, 68.386 tests en moyenne ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 5% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s’élèvent en moyenne à 171,7 entre le 31/12 et le 06/01. C’est une augmentation de 28% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 1883 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 474 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 28/12 et le 03/01, il est de 19,9%, en hausse de 8,1% par rapport à la semaine dernière.

Taux de reproduction : calculé sur la base de l’évolution des admissions, le Rt du coronavirus s’établit aujourd’hui à 1,15. Lorsqu’il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s’accélère.

Décès : entre le 28/12 et le 03/01, 23 personnes sont décédées en moyenne des suites du virus. Depuis le début de l’épidémie, 28.446 personnes sont mortes du coronavirus.

¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Les autotests face au variant Omicron

Point presse Sciensano 07/01/2022 : les autotests face à Omicron (Steven Van Gucht)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Evolution des données Omicron (Codeco du 6 janvier 2022) :

Comité de concertation 06/01/2022 : Steven Van Gucht (GEMS) à propos de l'évolution du variant Omicron en Belgique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Coronavirus en Belgique : près d'un quart des tests sont positifs, plus de 17.500 nouveaux cas en moyenne par jour

Coronavirus en Belgique : fermer le secteur culturel était "une erreur collective", selon Georges Gilkinet

Articles recommandés pour vous