RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Coronavirus en Belgique ce mardi 16 août : les nouveaux cas et les hospitalisations sont en diminution

Chiffres du jour du mardi 16 août 2022
16 août 2022 à 12:51Temps de lecture3 min
Par Kevin Dero sur base des chiffres de l'Institut Sciensano

Cas détectés¹ : entre le 02/08 et le 09/08, 2521 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C’est une baisse de 30% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 02/08 et le 09/08, une moyenne de 10.236 tests ont été effectués quotidiennement, un total en baisse de 22% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s’élèvent en moyenne à 99,4 entre le 05/08 et le 12/08. C’est une diminution de 16% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 1352 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 94 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 02/08 et le 09/08, il est de 27,6%, en baisse de 2,4% par rapport à la semaine dernière.

Taux de reproduction : calculé sur la base de l’évolution des admissions, le Rt du coronavirus s’établit aujourd’hui à 0,88. Lorsqu’il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s’accélère.

Décès : entre le 02/08 et le 09/08, 9,6 personnes sont décédées en moyenne des suites du virus. Depuis le début de l’épidémie, 32.364 personnes sont mortes du coronavirus.

Sujet JT du 22 juillet sur la 4e dose vaccinale :

De la vaccination

En date du 9 août, la couverture vaccinale pour la deuxième dose de rappel est de 45,8% pour les personnes âgées de 85 ans et plus.

Au total, plus de 571.000 habitants de notre pays (4,93%) ont reçu un 2e rappel. La Conférence Interministérielle (CIM) Santé Publique appelle toutes les personnes qui n’ont pas encore reçu leur dose de rappel à la demander dans l’intérêt de leur propre santé et pour sauvegarder le système de soins de santé.

Au vu notamment du risque relativement élevé d’infection et de la vulnérabilité des patients dans les hôpitaux, l’ensemble du personnel hospitalier peut également recevoir un rappel supplémentaire au cours des mois de juillet et d’août. Cette possibilité est offerte également à la première ligne et les structures d’hébergement pour personnes âgées.

Quelques mots de Sciensano sur la variole du singe en Belgique :

Depuis début mai 2022, des cas de variole du singe (Monkeypox) sont rapportés dans plusieurs pays en Europe et en dehors, sans lien avec un voyage dans un pays endémique (en Afrique de l’Ouest ou Centrale).

Au 8 août 2022, un total de 546 cas confirmés de Monkeypox ont été signalés. Il s’agit de 304 cas en Flandre (56%), 187 cas à Bruxelles (34%) et 55 cas en Wallonie (10%). Tous les cas pour lesquels le sexe est connu sont des hommes, âgés de 16 à 71 ans. Presque tous les patients présentaient des lésions cutanées qui étaient principalement dans la région anale-génitale. Environ trois quarts des personnes présentaient des symptômes généraux tels que fièvre, malaise général, gonflement des ganglions lymphatiques…

Vingt-huit personnes ont été hospitalisées, 21 en raison du traitement (l’une d’entre elles avait un trouble immunitaire sous-jacent), deux parce que l’isolement à domicile n’était pas possible, et cinq pour lesquelles la raison était inconnue. Il n’y a aucun décès.

Sur base des données actuelles sur la transmission présumée, il apparaît que le virus est principalement transmis lors de rapports sexuels entre hommes. Le risque est plus grand en cas de relations sexuelles multiples avec des partenaires différents. Très occasionnellement, le virus se transmet également par contact avec des matières contaminées (du linge de lit par exemple).

Le virus peut alors s’infiltrer par les muqueuses et les petites plaies de la peau. Il est aussi possible que le virus se propage via des gouttelettes provenant de vésicules ou de la bouche/du pharynx, bien que ce risque soit actuellement estimé comme faible. Pour le moment, le risque pour la population générale est encore limité.

Une mise à jour régulière est disponible sur le site internet de Sciensano

Notes sur les chiffres concernant l’épidémie de coronavirus

¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Sur le même sujet

Coronavirus en Belgique ce mardi 23 août : 71 personnes en soins intensifs, la baisse se poursuit

Belgique

Coronavirus en Belgique ce vendredi 19 août : voici les chiffres du jour

Coronavirus

Articles recommandés pour vous