Coronavirus en Belgique ce vendredi 28 mai 2021: tous les indicateurs à la baisse, mais des situations différentes selon les régions

© Tous droits réservés

28 mai 2021 à 04:53 - mise à jour 28 mai 2021 à 08:20Temps de lecture3 min
Par J.C.

L'évolution de l'épidémie de coronavirus en Belgique va toujours dans le bon sens: tous les indicateurs sont à la baisse ce vendredi 28 mai 2021.

Même les cas détectés, qui affichaient une "fausse" tendance à la hausse à cause du biais du long week-end de l'Ascension, laissent apparaître une évolution en vert de leur moyenne: 2049 nouveaux cas, soit une baisse de 3% par rapport à la moyenne des 7 jours précédents. Ceci est dû au fait que les chiffres consolidés prennent depuis ce vendredi en compte le lundi de Pentecôte, où un nombre beaucoup moins important de tests ont été réalisés.

Les admissions, elles, poursuivent en tout cas leur baisse régulière et importante (-19%), ce qui permet de poursuivre le désengorgement de nos hôpitaux: 1366 patients Covid, c'est le nombre le plus faible enregistré depuis le 11 octobre, avant que la deuxième vague ne prenne son envol!

Et comme annoncé jeudi, il y a moins 500 patients Covid en soins intensifs, avec 491 lits occupés. 

La situation n'est toutefois pas la même dans toutes les régions: en Hainaut, 42% des lits en soins intensifs restent occupés par des patients Covid, et selon les témoignages que nous avons recueillis, des structures comme le Grand Hôpital de Charleroi ou le CHU TIvoli à La Louvière ont des unités où l'occupation des patients atteints de coronavirus est de 50% de la capacité.


Lire aussi: Coronavirus en Belgique : il y a une amélioration mais "certaines provinces sont à la traîne comme le Hainaut et Namur", pointe Yves Van Laethem


 

© Tous droits réservés

Il faut dire que même s'il baisse là aussi, le nombre d'admissions en Hainaut reste le plus élevé par rapport au nombre d'habitants dans la province. Et de nombreuses communes y affichent un taux de vaccination inférieur à la moyenne. 

© Tous droits réservés

Conséquence logique, le nombre de décès continue lui aussi à diminuer rapidement (12,9% de moins par semaine).

Les chiffres consolidés du tableau de Sciensano 

Note : ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en "opendata", et mises sous forme de tableau ici : https://datastudio.google.com/embed/reporting/c14a5cfc-cab7-4812-848c-0369173148ab/page/ZwmOB 

Cas détectés*: Entre le 18 et le 24 mai ,2049 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C'est une baisse de 3% par rapport à la semaine précédente.

Tests:  Entre le 18 et le 24 mai , une moyenne de  47.800 tests ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 16% par rapport à la semaine précédente. 

Admissions: elles s'élèvent en moyenne à 100,7 entre le 21 et le 27 mai. C'est une baisse de 19%  par rapport à la semaine précédente. 

Taux de reproduction: Calculé sur base de l'évolution des admissions, le Rt du coronavirus s'établit aujourd’hui à  0,84, contre 0,85  la veille. Lorsqu'il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s'accélère. 

Personnes hospitalisées**: 1366patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 491 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité***: sur base des résultats des tests obtenus entre le 18 et le 24 mai, il est de 5,4%, comme hier, en baisse de 0,3 % par rapport à la semaine dernière. 

Décès: Entre le 18 et le 24 mai, 17,4 personnes sont décédées en moyenne par jour des suites du virus, soit 12,9% de moins que la semaine précédente. 

 

¨* Les cas détectés sont le nombre de patients où un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas. 

** Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif 

***Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé. 

Point presse covid-19 du 28/05/2021 : bilan des hospitalisations, contaminations et décès

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Coronavirus en Belgique : "On devrait atteindre le seuil des 75 admissions par jour début juin"

Coronavirus et ventilation : "Il y a des technologies qui sont inefficaces et en plus, peuvent être dangereuses"

Articles recommandés pour vous