C'est vous qui le dites

Coronavirus en Belgique : des indépendants pendent des mannequins pour interpeller les autorités

Des indépendants à bout pendent des mannequins
03 déc. 2020 à 10:48 - mise à jour 03 déc. 2020 à 10:48Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

Après Nivelles et Mons, des mannequins pendus ont fait leur apparition à Mouscron et Dottignies. Dans ces communes, des indépendants veulent faire passer un message : ils ne vont pas s’en sortir. Ils demandent d’être aidés ou de pouvoir rouvrir et ont choisi ce message fort pour le faire savoir sauf que cela ne plait pas à tout le monde et que certaines personnes se plaignent du caractère choquant de l’action. 

Un mannequin pendu, ça vous choque ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

Des indépendants à bout pendent des mannequins
Des indépendants à bout pendent des mannequins © Tous droits réservés

"Si je vois un mannequin pendu...directement, la souffrance revient"

Maryline, une habitante de Gilly, émue nous a livré son témoignage : "Moi, cela me choque parce que cela réveille des souffrances chez les gens que l’on ne connait pas. Moi par exemple, j’ai perdu mon père [qui s'est donc suicidé], si je vois un pendu en sortant de chez moi, directement, la souffrance revient, même si on tente de l’atténuer d’année en année. C’est une question personnelle mais comme cela, c’est un peu dur. Si j’en vois un [NDLR : un mannequin pendu], je vais l’enlever moi-même. On comprend que la réalité est dur pour les indépendants mais il faut penser aux autres aussi".

Des indépendants à bout pendent des mannequins
Des indépendants à bout pendent des mannequins © Tous droits réservés

"Dans quelques mois, c’est moi qui vais me suicider"

Ensuite, c'est Julien, un coiffeur et barbier de Mouscron qui s'est exprimé. "C'est triste et je comprends les personnes qui ont un traumatisme mais c’est un dommage collatéral. Nous, nous sommes en train de mourir. La preuve dernièrement, c’est avec Allison, elle s’est suicidée et si cela se trouve dans quelques mois, c’est moi qui vais me suicider. On est en dépression".

Il faut rouvrir, on a tous envie de travailler, c’est notre métier

"Heureusement, j’ai mon salon depuis cinq ans, j’avais donc de la trésorerie mais au bout d’un moment les ressources, elles s’épuisent malgré les aides. En plus, c’est totalement ridicule que l’on ne puisse pas accueillir un client dans notre salon alors que nous pouvons le faire en toute sécurité. Entre deux clients, on désinfecte le salon et les outils…On peut le faire tout à fait comme si nous allions chez un kiné. Il faut rouvrir, on a tous envie de travailler, c’est notre métier et on peut le faire dans des bonnes conditions […]. Nous avons toutes les capacités pour accueillir un client en toute sécurité. La plupart des gens nous soutiennent [NDLR : avec l’action des mannequins pendus], il y a quelques cas mineurs négatifs […]".

Des indépendants à bout pendent des mannequins
Des indépendants à bout pendent des mannequins © Tous droits réservés

"Les indépendants sont négligés, ils vont mourir à petit feu"

Enfin, direction la commune d'Herbeumont où on rejoint Angela qui comprend cette action"Je soutiens ces indépendants. Je pense ceux qui sont dérangés par ces mannequins se voilent la face. Ils ne se rendent pas compte des charges que subissent les indépendants. Ils ont trop peu de rentrées, les aides ne sont pas suffisantes. On a vu des images pendant le premier confinement avec des centaines des milliers de cercueils, oui, cela a choqué. C’était les premières victimes du Covid-19, maintenant les indépendants sont négligés, ils vont mourir à petit feu […]. Imaginez quand le couple est indépendant, comment peut-il s’en sortir ? […]"

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Articles recommandés pour vous