Coronavirus en Belgique : novembre n'avait jamais été aussi meurtrier depuis la Seconde Guerre mondiale, selon un professeur de la VUB

Coronavirus en Belgique : novembre n’avait jamais été aussi meurtrier depuis la Seconde Guerre mondiale

© JOHN THYS - AFP

14 déc. 2020 à 08:59 - mise à jour 14 déc. 2020 à 08:59Temps de lecture1 min
Par Belga

Compte tenu de l’ajustement démographique, on estime qu’il y a eu plus de 12 décès pour 10.000 Belges au mois de nombre, selon les chiffres recueillis par le professeur de démographie Patrick Deboosere (VUB) et relayés lundi dans les pages du Standaard. Un tel taux de mortalité n’avait plus été enregistré depuis la Seconde Guerre mondiale.

Au cours de la dernière décennie, le taux de mortalité le plus élevé était de huit décès pour 10.000 habitants.


►►► À lire aussi : Assouplir ? L'idée sent le sapin


Les statistiques de Statbel font état, jusqu’ici, de 13.480 décès pour le mois de novembre. Mais le bilan final va s’alourdir, les données pour le dernier jour de novembre étant toujours manquantes. De plus, jusqu’à 5% des décès sont signalés tardivement. Par conséquent, le nombre de décès en novembre sera bien supérieur à 14.000.

Il est clair que 2020 sera l’année la plus meurtrière depuis la Seconde Guerre mondiale, même si la surmortalité diminue en décembre, ponctue l’article.

Coronavirus en Belgique: les chiffres de l'évolution de l'épidémie au 30 novembre 2020 (JT du 30/11/2020)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous