Coronavirus en Espagne: la campagne de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans a commencé

© Henry de Laguerie - rtbf

15 déc. 2021 à 07:15 - mise à jour 15 déc. 2021 à 11:12Temps de lecture2 min
Par Henry de Laguerie

La campagne de vaccination contre le Covid s’ouvre ce mercredi en Espagne pour les 5 – 11 ans. 3,2 millions d’enfants sont concernés. Les candidats à la vaccination recevront deux doses contenant un tiers de la dose adulte. L’écart entre les deux injections sera de 8 semaines. Les enfants qui ont contracté le Covid ne recevront qu’une seule dose.

Loading...

Si l’Espagne a été l’un des champions en Europe de la vaccination des adultes, il est tôt pour dire si la vaccination des enfants remportera le même succès. "Même si je crois que cela sera très utile pour lutter contre l’épidémie, je pense que les parents vont être beaucoup plus réticents à faire vacciner leurs enfants", pronostique Felix del Ojo, urgentiste à Almeria. Conscientes que le sujet est sans doute délicat, les autorités espagnoles ont peu communiqué sur le lancement de la campagne.

La prise de rendez-vous via internet qui n’a commencé qu’en début de semaine remporte néanmoins un certain succès. En Catalogne, 61.000 rendez-vous ont été pris en quelques heures (sur 550.000 enfants possibles). A Madrid, le site web a vite été saturé avant de tomber en panne.

Je fais confiance aux médecins !

Carlota, mère de famille originaire de Barcelone a déjà pris un rendez-vous pour sa fille de 5 ans. "Je fais confiance aux médecins ! Évidemment, pour ma fille ça m’inquiète un peu plus que pour moi, mais je suis convaincu qu’il faut la vacciner. On a l’exemple de pays étrangers où ça a fonctionné. D’ailleurs j’ai déjà acheté des sucettes pour les lui donner après la piqûre !". Mais nombre de parents se montrent plus méfiants. "Je n’ai pas encore pris ma décision. On n’a pas hésité un seul instant avec mon mari pour nous faire vacciner, mais là il s’agit d’une enfant de 6 ans. C’est diffèrent", concède Maria, une autre maman.

Les médecins et les spécialistes du Covid attendent beaucoup de cette campagne pour les plus jeunes, au moment où la sixième vague qui s’abat sur l’Espagne touche surtout les enfants. "C’est la première fois que ce sont les enfants de moins de 12 ans qui sont le plus affectés", explique l’infectiologue Pierre Malchair, qui dirige le service des urgences de l’Hospital de Bellvitge de Barcelone.

"Certes, le risque pour un enfant de développer une maladie grave, de mourir ou d’être hospitalisé en soin intensif est assez bas. Mais le risque zéro n’existe pas", poursuit le médecin belge installé en Espagne depuis une dizaine d’années. "Vacciner permettra de diminuer la circulation du virus et par la même occasion minimiser la probabilité d’apparition de nouveaux variants".

En Espagne, chaque région a mis en place ses propres règles : ainsi aux îles Baléares ou en Andalousie, seuls les enfants de 10 et 11 ans pourront se vacciner dans un premier temps. En Galice ce sont les enfants avec comorbidités qui seront prioritaires tandis qu’en Catalogne, aucune distinction n’est faite et tous les enfants de 5 à 11 ans peuvent se vacciner dès maintenant.

La campagne se déroule dans les hôpitaux, les vaccinodromes et les centres de santé, mais à Rioja par exemple, les enfants pourront se faire vacciner à l’école. 

Sur le même sujet:

Vers une vaccination des plus jeunes enfants en Belgique ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous