Coronavirus en Islande : "le virus français", les Islandais renomment le covid à cause de touristes n’ayant pas respecté la quarantaine

© © Tous droits réservés

25 sept. 2020 à 10:27Temps de lecture1 min
Par Théo Defranne

Alors que l’Islande semblait plutôt épargnée par une reprise de l’épidémie de coronavirus, le pays connaît actuellement une reprise depuis une semaine.

Le pic de cette nouvelle vague a été atteint le dimanche 20 avec 70 nouveaux cas détectés. Ce chiffre n’avait plus été atteint depuis le 7 avril dernier. Entre le 12 avril et le 18 septembre, jamais le nombre de 20 nouveaux cas n’avait été dépassé sur cette île qui compte 364.000 habitants.

Le virus français

Selon le tabloïd islandais Visir, ces contaminations sont à attribuer à un couple de touristes français venu dans le pays en août.

Comme le veut la procédure en place dans le pays, les touristes arrivant à l’aéroport doivent soit se soumettre à deux tests espacés de 5 jours et rester en quarantaine durant cette période, soit ne pas se faire tester mais respecter une quarantaine de 14 jours.

Alors que les deux touristes français ont été mis en isolement après avoir été testés positifs au nouveau coronavirus, ils ont enfreint la réglementation en continuant leur voyage normalement sans respecter de mesure barrière.

Les deux touristes se sont rendus au pub irlandais et au restaurant Brewdog, tous deux situés dans le centre de Reykjavík. Au total, une centaine de personnes ayant fréquenté ces établissements en même temps qu’eux ont été testées positives.

Depuis lors, les Islandais ont surnommé le covid-19 en "virus français", mécontents de cet égoïsme touristique.

Les amendes islandaises pour le non-respect de la quarantaine sont comprises entre 150.000 et 250.000 ISK, soit entre 920 et 1500 euros.

 

Loading...

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous