Coronavirus : enseignement, travail... Frank Vandenbroucke plaide pour "des mesures supplémentaires"

Codeco: Frank Vandenbroucke plaide pour "des mesures fortes sans attendre" (séance plénière 25/11/2021)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

25 nov. 2021 à 14:18Temps de lecture1 min
Par Am.C.

Un nouveau comité de concertation aura lieu ce vendredi 26 novembre pour prendre de nouvelles mesures face à l’épidémie de Covid-19.

"Nous sommes de nouveau confrontés à une situation très difficile qui ne permet plus aucun report. Voilà pourquoi demain, au comité de concertation, je vais plaider pour des mesures fermes qui doivent entrer en vigueur immédiatement. Il n’y a pas de temps à perdre", a déclaré Frank Vandenbroucke, le ministre fédéral de la Santé, à la Chambre ce jeudi.

"Des mesures supplémentaires s’imposent"

"Il y a beaucoup trop de contaminations. Les vaccins sont un parapluie excellent, mais lorsqu’il y a un ouragan, on risque de se mouiller, même avec un bon parapluie", fait valoir Frank Vandenbroucke.

Dès lors, affirme-t-il, "les mesures devront être suffisamment fermes et larges. Dans l’enseignement, il faudra prendre des mesures supplémentaires, ainsi que dans le secteur du travail. Partout des mesures supplémentaires s’imposent. Les activités les plus risquées devront être limitées et même interrompues", a-t-il ajouté.

Et de conclure : "Ce qu'on ne doit pas faire, c'est se lancer des reproches et dire : 'C'est à cause de ce secteur-là ou de ce groupe-là'."

Sur le même sujet

Coronavirus : le Maroc suspend les vols à destination et en provenance de France

Coronavirus : plus aucune zone en vert sur la carte européenne du coronavirus

Articles recommandés pour vous