RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Coronavirus : face au virus, Hong Kong reconsidère le confinement

28 févr. 2022 à 07:31Temps de lecture2 min
Par Belga

Hong Kong reconsidère l'opportunité d'imposer un confinement, a déclaré lundi la responsable de la santé de la ville, alors que le centre financier croule sous une vague d'infections au coronavirus.

La dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam, avait précédemment exclu un confinement de la ville et ordonné aux 7,4 millions d'habitants se faire dépister en mars.

Mais la responsable de la santé Sophia Chan a affirmé lundi que cette option était possible.  

Interrogée à la radio pour savoir si le confinement était toujours exclu, elle a répondu : "Non. Nous sommes toujours en discussion". 

Les résidents doivent rester chez eux ou éviter les sorties autant que possible

"Du point de vue de la santé publique, pour tirer le meilleur effet du dépistage universel obligatoire, nous devons réduire les mouvements des personnes dans une certaine mesure", a-t-elle ajouté.

"Les résidents doivent rester chez eux ou éviter les sorties autant que possible". 

L'annonce ajoute de nouvelles incertitudes pour les résidents et les entreprises dans une ville en proie à un chaos qui était plus familier au début de la pandémie.

Des failles dans la politique zero covid

Deux années de politique stricte de "zéro covid" ont permis de contenir en grande partie le coronavirus au début de la pandémie, mais l'arrivée du variant Omicron, hautement transmissible, a révélé les failles du système de santé de la ville et le manque de préparation face à une épidémie de masse. 

Hong Kong a annoncé 26.000 nouvelles infections et 83 décès pour la seule journée de dimanche. Avant la vague actuelle, la ville n'avait enregistré que 12.000 cas depuis le début de la pandémie. 

Les hôpitaux sont mis à rude épreuve depuis plusieurs semaines et des responsables ont révélé dimanche que les corps s'empilaient dans les hôpitaux parce que les morgues étaient pleines.

Le taux de mortalité moyen sur sept jours à Hong Kong est actuellement d'environ huit pour un million d'habitants. À titre de comparaison, il est de 1,80 au Royaume-Uni et de 1,36 à Singapour.

Dimanche, les autorités ont révélé que 91% des personnes décédées lors de la vague actuelle n'étaient pas complètement vaccinées.

La grande majorité des personnes décédées sont des personnes âgées. Malgré des réserves de vaccin abondantes, le taux de vaccination des plus de 70 ans était faible à Hong Kong avant l'arrivée d'Omicron.

 

Sujet du 17 février 2022 (JT) :

Sur le même sujet

Hong Kong : la dirigeante Carrie Lam ne briguera pas de deuxième mandat

Monde Asie

Cinq juges britanniques vont continuer à siéger à Hong Kong contre l'avis de Londres

Monde Asie

Articles recommandés pour vous