Belgique

Coronavirus : l'administration a pu garantir la continuité du service malgré le covid, selon la Cour des comptes

03 févr. 2022 à 08:53Temps de lecture1 min
Par Belga

La Cour des comptes a remis jeudi un bon bulletin à l'administration fédérale, qui est parvenue selon elle à garantir la continuité du service au citoyen pendant la première année de pandémie du coronavirus.

Du 1er avril au 31 décembre 2020, les vingt-quatre administrations fédérales ont fixé des objectifs de continuité ou identifié leurs activités essentielles. L'élargissement du télétravail et la mise à disposition temporaire de personnel ont été "cruciales" à cet égard, note la Cour. Les mesures qui auraient pu entraver la continuité des services, comme les dispenses de service et le congé parental corona, n'ont "pas entraîné de pénurie de personnel."

"Bien que les administrations aient connu des retards et interruptions de services, ceux-ci n'ont pas affecté la continuité du service public de manière significative", selon les rapporteurs.

La Cour note toutefois que la réactivité aurait pu être facilitée si une stratégie de crise avait été formalisée au préalable dans un "plan de continuité des activités".

L'accès aux services doit être garanti pour tous les citoyens, ce qui nécessite de maintenir accessibles un minimum de points de contact physiques

Elle met également en garde : si la digitalisation et l'automatisation accrues de l'administration fédérale constituent une avancée notable qui doit être encouragée, elles ne peuvent pas non plus porter préjudice aux publics fragilisés, victimes de la fracture numérique. "L'accès aux services doit être garanti pour tous les citoyens, ce qui nécessite de maintenir accessibles un minimum de points de contact physiques."

Enfin, ces conclusions favorables s'inscrivent dans un contexte de gestion de crise et donc dans une période de temps limitée, fait observer la Cour. "Il n'est dès lors pas garanti que les efforts importants consentis par les administrations et leur personnel puissent être maintenus sur une période plus longue, sans une dégradation notable du bien-être au travail des agents et de la continuité des services publics fédéraux."

Articles recommandés pour vous