Coronavirus : l'Europe a connu un nouveau pic de surmortalité à l'automne 2021

© Getty Images

14 janv. 2022 à 20:27Temps de lecture1 min
Par Belga

La surmortalité a augmenté à travers l'Europe en automne 2021. D'après les chiffres les plus récents de l'Office de statistiques Eurostat, les décès ont augmenté de 27% en novembre comparé à la même période avant la crise sanitaire.

En Belgique, la surmortalité est restée relativement limitée, avec 16,3% de décès supplémentaires par rapport à la même période avant la pandémie. La surmortalité la plus importante a été enregistrée en Bulgarie (+88%), suivie de la Roumanie (+84%). 

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 en Europe, en mars 2020, l'Union européenne a connu trois pics de surmortalité. En avril 2020, les statistiques faisaient état de 25% de décès supplémentaires par rapport à la moyenne des mois d'avril allant de 2016 à 2019. En novembre 2020, la surmortalité atteignait 40% de plus, puis 21% en avril 2021. En novembre, elle est remontée à 27%.

En juillet de cette année, le taux de surmortalité moyen a atteint son niveau le plus bas en 18 mois, à 5,6%, mais il a progressivement augmenté depuis lors.

Reportage dans notre 19h30 :

Sur le même sujet

Gérer le Covid-19 comme une grippe: le gouvernement Sanchez est-il visionnaire ou (trop) téméraire ?

Monde

Coronavirus dans le monde : la vague Omicron déferle sur l’Amérique du sud et les Caraïbes

Monde

Articles recommandés pour vous