RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Coronavirus : la 4e dose de vaccin "moins" efficace contre Omicron, selon un hôpital israélien

17 janv. 2022 à 18:24Temps de lecture1 min
Par Belga

L'administration d'une quatrième dose des vaccins Pfizer ou Moderna permet de multiplier les anticorps mais s'avère "moins" efficace pour lutter contre le variant Omicron du coronavirus, a indiqué lundi un hôpital israélien ayant entamé un des premiers essais cliniques sur le sujet.

Une équipe de l'hôpital Sheba, près de Tel-Aviv, a initié fin décembre un essai clinique, vaccinant 154 soignants avec une quatrième dose Pfizer et 120 autres volontaires avec une quatrième dose Moderna. 

Une semaine après le début de cet essai clinique, qui doit se prolonger sur six mois, "les anticorps (des participants, NDLR) ont été multipliés par cinq, ce qui indique que le vaccin fonctionne et offre une protection contre les complications graves", avait indiqué l'hôpital à la presse.


►►► À lire aussi : Coronavirus : quels sont les activités et les comportements les plus risqués ?


Lundi toutefois, trois semaines après le début des essais cliniques, la professeure Gili Regev-Yochay, qui dirige cette étude, a précisé que si l'administration de ces quatrièmes doses permet en effet "d'augmenter le niveau des anticorps", elle n'"offre qu'une défense partielle contre le virus". 

"Les vaccins Pfizer et Moderna, qui étaient plus efficaces contre les autres variants, offrent moins de protection contre Omicron", a souligné cette spécialiste des maladies infectieuses dans un communiqué publié par le grand hôpital Sheba. 

La quatrième dose

Pour tenter d'atténuer les effets d'une nouvelle vague de contamination liée au variant Omicron, le gouvernement israélien avait récemment donné son feu vert à l'administration d'une quatrième dose aux personnes plus âgées ou considérées comme à risque de développer des symptômes graves. 

Coronavirus: 4e dose en Israël (JT 04/01/2022)

Sur le même sujet

Israël : encore plus de 1000 patients Covid-19 en soins intensifs mais le pic semble passé

Monde Moyen-Orient

Le Paxlovid, pilule anti-Covid de Pfizer arrive en France fin janvier : et en Belgique ?

Belgique

Articles recommandés pour vous