RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Coronavirus : la commission santé demandera des avis écrits sur la pertinence de poursuivre avec le CST

15 févr. 2022 à 10:59Temps de lecture1 min
Par Belga

La commission Santé de la Chambre a décidé mardi, lors d'un vote majorité contre opposition, de demander des avis écrits afin d'évaluer la pertinence du pass sanitaire (Covid Safe Ticket) et l'opportunité de le transformer en pass vaccinal, comme en France.

L'utilisation du CST est prévue lorsque le baromètre corona est au rouge ou à l'orange. Cette obligation doit être levée en cas de passage au code jaune. Des voix se font toutefois entendre au sein de la majorité pour accélérer la levée de la mesure. Le vice-Premier Ecolo Georges Gilkinet plaidait déjà en ce sens la semaine dernière.

Mardi, le président du PS Paul Magnette a à son tour exprimé sa volonté de voir la suppression du CST dès le mois de mars.

Pas d'audition, mais des avis écrits

Le comité de concertation n'a pas tranché la question et a décidé de demander à la Chambre d'organiser le débat. La commission santé ne procédera pas à des auditions, a-t-elle décidé mardi, au grand dam de l'opposition.

Seuls des avis écrits seront demandés au Comité consultatif de Bioéthique, à l'Institut Fédéral pour la protection et la promotion des Droits Humains (IFDH) et au Conseil Supérieur de la Santé (CSS).

Selon les groupes de la Vivaldi, de nombreux avis ont déjà été récoltés lors des auditions concernant l'opportunité de passer à l'obligation vaccinale contre le Covid-19. Ces avis étaient quasi unanimement hostiles au pass vaccinal et de nombreux appels à la levée du CST se sont déjà fait entendre. En outre, le commissaire corona Pedro Facon sera entendu demain/mercredi. Dans son rapport écrit, il s'était dit favorable à un pass vaccinal plutôt qu'à une obligation vaccinale.

Les avis écrits sont attendus d'ici deux semaines avant un débat en commission attendu après les congés de carnaval.

Comité de concertation du 11/02/2022 : utilisation du CST et booster (Frank Vandenbroucke ministre de la Santé)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Secteur culturel belge et Covid Safe Ticket, un "je t'aime moi non plus" qui touche à sa fin

Belgique

Coronavirus en Slovaquie : le pays assouplit certaines mesures sanitaires

Coronavirus

Articles recommandés pour vous