Coronavirus: la Grèce ordonne à des dizaines de médecins privés de travailler dans les hôpitaux

20 nov. 2021 à 09:22Temps de lecture1 min
Par Belga

Pour soulager les médecins hospitaliers débordés par la pandémie de coronavirus, le ministère grec de la Santé a ordonné vendredi à 85 médecins privés de s'y présenter pour travailler.

Des officiers de police ont remis les documents correspondants aux médecins, qui doivent maintenant se présenter dans les hôpitaux samedi matin, a rapporté la radio publique.

Le gouvernement a pris jeudi une décision qui rend cette mesure possible. Selon les experts juridiques, ceux qui refusent risquent jusqu'à trois ans de prison. 

En raison de la quatrième vague de la pandémie de coronavirus, les hôpitaux, notamment dans le nord de la Grèce, sont totalement surchargés depuis des semaines.

Début novembre, le gouvernement avait déjà appelé les médecins privés à se porter volontaires. Cependant, seuls une quarantaine de médecins s'étaient portés volontaires.

Selon les associations de médecins hospitaliers, le système de santé grec a besoin d'au moins 150 médecins supplémentaires.

 

Sur le même sujet

Coronavirus en Grèce : l'étau se resserre autour des non-vaccinés, avec une nouvelle série de mesures

Coronavirus

Articles recommandés pour vous