RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus : le Conseil de sécurité de l’ONU s’inquiète d’une vaccination insuffisante en Afrique

Drapeau de l’ONU et scène de vaccination contre le covid-19 à Germiston, en Afrique du Sud, le 17 mai 2021 (images d’illustration)
19 mai 2021 à 22:00Temps de lecture1 min
Par Belga

Le Conseil de sécurité a souligné mercredi, dans une déclaration adoptée à l’unanimité, la nécessité d’accroître l’aide à l’Afrique face à la pandémie de Covid-19, notamment en matière de vaccins, jugeant insuffisante la vaccination de ce continent.

"Le Conseil trouve préoccupant que l’Afrique n’ait reçu que 2% de tous les vaccins administrés à l’échelle mondiale", indique ce texte adopté lors d’une session virtuelle et ministérielle sur la paix et la sécurité en Afrique organisée par la Chine.


A lire aussi : Coronavirus en Afrique : les experts mettent en garde contre une vague aux proportions "indiennes"


"Il faut offrir à toutes et tous, y compris aux plus vulnérables, un accès équitable à des diagnostics, des traitements, des médicaments et des vaccins de qualité, sûrs, efficaces et d’un coût abordable pour lutter contre le Covid-19", ajoute la déclaration.

Il faut appuyer davantage les pays africains

Le Conseil de sécurité "invite les pays développés et tous ceux qui peuvent le faire à accélérer le don de doses de vaccins sûrs et efficaces aux pays africains qui en ont besoin", précise le texte.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


"Il faut appuyer davantage les pays africains, en particulier ceux qui sont touchés par un conflit, ainsi que les organisations régionales et sous-régionales, pour permettre à ces pays de se relever de la pandémie et de reconstruire en mieux, de façon à créer des conditions plus justes, plus égales, plus équitables et plus inclusives", indique par ailleurs la déclaration.


A lire aussi : A Paris, un sommet pour sauver l’Afrique de l’asphyxie financière en raison de la pandémie du coronavirus


La semaine dernière, le Centre de contrôle et de prévention des maladies en Afrique (Africa CDC), qui dépend de l’Union africaine, avait espéré une "ouverture" pour l’approvisionnement du continent en vaccins anti-Covid au début du troisième trimestre.

Coronavirus en Belgique : que va-t-on faire des doses excédentaires ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Le FMI appelle à une coopération tous azimuts pour l'Afrique en proie à la pandémie

Cinq pays, dont le Brésil et les Émirats, élus au Conseil de sécurité de l'ONU pour 2022-2023

Articles recommandés pour vous