Coronavirus

Coronavirus : le laboratoire Merck a vendu pour 952 millions de dollars de sa pilule anti-Covid fin 2021

© Getty Images

03 févr. 2022 à 14:41Temps de lecture1 min
Par Belga

Le laboratoire américain Merck a annoncé jeudi avoir vendu pour 952 millions de dollars de son traitement anti-Covid molnupiravir au quatrième trimestre et prévoit d'en écouler 5 à 6 milliards de dollars cette année.

La pilule, développée en partenariat avec Ridgeback, a reçu en premier le feu vert des autorités du Royaume-Uni, début novembre, puis des États-Unis et du Japon, fin décembre. 

4 millions de traitements

Le médicament de laboratoire, connu sous le nom MSD en dehors de l'Amérique du Nord, a depuis obtenu les autorisations d'autres autorités.

"Dans les prochains jours, Merck aura expédié plus de 4 millions de traitements dans plus de 25 pays, dont environ 3 millions aux États-Unis", souligne le groupe dans un communiqué. 

Les ventes du molnupiravir ont concouru à la progression du chiffre d'affaires du groupe, qui a augmenté de 24% au quatrième trimestre et atteint 13,5 milliards de dollars. 

D'autres médicaments

Merck a aussi profité des ventes robustes de son médicament contre le cancer Keytruda, dont le chiffre d'affaires a progressé de 15% à 4,6 milliards de dollars. 

Les ventes du vaccin Gardasil, indiqué pour la prévention du cancer du col de l'utérus, ont bondi de 53% à 1,5 milliard. 

Le laboratoire a dégagé un bénéfice net de 3,75 milliards de dollars au quatrième trimestre. Le bénéfice rapporté par action et hors éléments exceptionnels, la mesure préférée des investisseurs, comme le chiffre d'affaires, ont dépassé les prévisions des analystes. 

Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaire de Merck a grimpé de 17% à 48,7 milliards de dollars.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous