RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Coronavirus: "Les jeunes qui se sont fait vacciner rapidement sont maintenant les dindons de la farce"

Les jeunes qui se sont fait vacciner rapidement sont maintenant "les dindons de la farce", dénonce mercredi l'agence de voyages "Jongerentravel", spécialisée dans les vacances pour jeunes.

La Conférence interministérielle (CIM) santé n'a pas conclu d'accord mercredi sur l'administration d'une dose de rappel du vaccin contre le Covid-19 pour les jeunes de 12 à 17 ans.

La semaine dernière, le Conseil supérieur de la Santé (CSS) avait décidé d'attendre la recommandation de l'agence européenne du médicament (EMA) et des preuves scientifiques plus nombreuses avant de formuler une opinion concernant ce booster.

 

Cette absence de décision irrite Jongerentravel qui organise des vacances au ski en Autriche pour 1.500 jeunes lors des prochaines vacances de Carnaval. Or, dans certains pays, comme l'Autriche, une troisième dose est requise si la deuxième dose remonte à six mois. L'Autriche a accepté de faire une exception et de faire passer la validité du certificat de vaccination de six à sept mois mais cela ne change rien pour les jeunes qui se sont fait vacciner tôt l'année dernière. "Ceux qui se sont par exemple fait vacciner en juillet sont toujours lésés. Ils peuvent aller en Autriche mais ils devront se soumettre tous les deux jours à un test PCR", dénonce l'agence de voyage flamande.

Jongerentravel appelle les autorités belges à trouver rapidement une solution au problème et souligne que d'autres pays européens autorisent la troisième dose pour les jeunes de moins de 18 ans.

Conférence de presse Sciensano du 28/01/2022:

Coronavirus en Belgique : les effets de la dose de rappel déjà bien visibles

Conférence de presse du centre interfédéral Coronavirus du 28/01/2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Coronavirus en Belgique ce jeudi 3 février : voici les chiffres

Coronavirus

Articles recommandés pour vous