Coronavirus : moins d'enfants perdus à la Côte en juillet notamment grâce aux mesures liées au Covid-19

Coronavirus : moins d’enfants perdus à la Côte en juillet notamment grâce aux mesures liées au Covid-19

© DIRK WAEM - BELGA

12 août 2020 à 11:12 - mise à jour 12 août 2020 à 11:12Temps de lecture1 min
Par Belga

Moins d’enfants se sont perdus à la Côte en juillet dernier par rapport à l’année dernière. Cette baisse est sans doute due au fait que les enfants restent plus près de leurs parents avec l’imposition des bulles sociales, mais aussi à la distance réglementaire entre les groupes sur les plages, analysait mercredi l’intercommunale de service de sauvetage de Flandre occidentale (Intercommunale Kustreddingsdienst West-Vlaanderen).

En juillet 2020, 389 enfants se sont égarés sur les plages de la Côte belge. L’année dernière, on en dénombrait 560. En juillet 2017, 1100 enfants se sont perdus au littoral et en 2016, à la même période, 411 enfants s’étaient désorientés.

L’intercommunale cite plusieurs raisons pour expliquer la baisse observée cette année. Elle évoque notamment la météo. Le temps moins clément durant les premières semaines de juillet a en effet entraîné une diminution de la fréquentation sur les plages.

Les mesures liées au coronavirus, telles que la répartition des touristes sur les différentes plages, ont elles aussi eu une influence sur le nombre d’enfants perdus.

Les vacanciers semblent également se montrer plus prudents et les enfants restent plus près de leurs parents grâce aux bulles sociales.

Décourager le tourisme d'un jour à la côte (JT du 11/08/2020)

Côte : Décourager le tourisme d un jour

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus