RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus: pourquoi les cellules de crise ont-elles dû se réunir à Anvers, Liège, en Brabant wallon et en Hainaut?

Coronavirus: pourquoi les cellules de crise ont-elles dû se réunir à Anvers, Liège, en Brabant wallon et en Hainaut?

A l'instar de Bruxelles, où les débits de boissons (bars et cafés) de la capitale doivent à partir de ce lundi fermer leurs portes à 23h, les cellules de crise de plusieurs provinces, dont Liège, Anvers, le Brabant wallon et le Hainaut, devaient se réunir ce lundi pour se pencher elles aussi sur l'évolution à la hausse du nombre de contaminations et envisager, le cas échéant des mesures complémentaires.

Pourquoi ces provinces en particulier?  L’augmentation des cas que connaît actuellement la Belgique concerne toutes les provinces, même si ces hausses tendent à diminuer au fil des jours. Mais les provinces où l'on recense le plus de cas sur une semaine, c'est Bruxelles (2264 cas), Anvers (1937) et Liège (1427). Le Brabant wallon n'a recensé "que" 495 cas, mais par rapport à sa population, c'est 228,6 cas/100.000 habitants sur deux semaines, l'un des plus hauts taux d'incidence du pays.

Mais on le sait, le nombre de cas recensés dépend aussi fortement du nombre de tests effectués. Or, selon les chiffres que vient de diffuser Sciensano, le nombre de tests varie très fort d’une province à l’autre. Ainsi, on n’a réalisé sur une semaine que 1529 tests pour 100.000 habitants en Hainaut, contre 2435 tests pour 100.000 habitants en province d'Anvers, soit proportionnellement 60% de plus.

Des pourcentages inquiétants

Ce qu’il faut aussi examiner, c’est donc la proportion de tests positifs, et ce taux est particulièrement affolant à Bruxelles, Yves Van Laethem l’a souligné ce lundi lors de la conférence de presse du centre de crise :"C’est "extrêmement important", selon Yves Van Laethem qui parle de "réelle circulation du virus". "On est à plus du double de moyenne nationale".

Le taux moyen de tests positifs sur l’ensemble de la Belgique, qui est lui aussi en augmentation, est en effet actuellement de 4,9% (contre 6,2% en France, et plus de 10% en Espagne par exemple).

Mais dans trois autres provinces, on a dépassé le seuil de 5% de tests au-delà duquel l’OMS demande que des mesures supplémentaires soient prises : en province de Liège, on a atteint le taux de 6,8%, en Brabant wallon, on atteint 6,2% de tests positifs sur les 8949 effectués, et en Hainaut, on a grimpé ces derniers jours jusqu'à 6% de tests positifs.

 

Coronavirus: pourquoi les cellules de crise ont-elles dû se réunir à Anvers, Liège, en Brabant wallon et en Hainaut?
Coronavirus: pourquoi les cellules de crise ont-elles dû se réunir à Anvers, Liège, en Brabant wallon et en Hainaut? © Tous droits réservés

Des chiffres préoccupants, comparables aux niveaux français, qui justifient la réunion de ces cellules de crise provinciales...

Loading...

Articles recommandés pour vous