Coronavirus : se déplacer vers un pays voisin toujours fortement déconseillé (notamment au Luxembourg)

Quelques clichés des contrées voisines : Luxembourg-Ville, Bois-le-Duc, Grand'Place de Lille et frontière allemande

© AFP/BELGA

07 déc. 2020 à 15:37 - mise à jour 07 déc. 2020 à 15:37Temps de lecture3 min
Par RTBF

Le centre inter-fédéral covid-19 a tenu son habituelle conférence de presse ce lundi. L'occasion pour Sciensano par l'intermédiaire d'Yves Van Laethem , de souligner la nécessité de limiter fortement ses déplacements à l’étranger, et plus particulièrement chez nos voisins. 

Explications des chiffres du jour (sujet et plateau avec Yves Coppieters) et situation en province de Luxembourg

Une mobilité accrue

En effet, on assiste ces jours-ci à une tendance qui va vers une stagnation du nombre de contaminations.

Celle-ci va de pair avec une plus forte mobilité dans la population depuis la fin des vacances de Toussaint. Cela est dû à l’ouverture à nouveau des écoles, des commerces et des déplacements plus nombreux pour le travail. Pour Sciensano, le télétravail reste toujours fortement préconisé.

 

Le taux d’infection est plus élevé que chez nous aux Pays-Bas, en Allemagne et tout particulièrement au Grand-Duché de Luxembourg. "Donc en dehors des choses nécessaires, essentielles, évitez au maximum de vous rendre dans les pays proches" répète Yves Van Laethem. "Evitez les déplacements à l'étranger. Je parle ici des pays qui sont à nos frontières". Et d'ajouter, "les pays qui sont proches de nous n'ont pas une épidémiologie favorable"


A lire aussi, cet article du 26 novembre : À la veille d’un comité de concertation, quelles sont les mesures en vigueur chez nos voisins ?


Et cela peut aussi avoir une influence sur la propagation du virus en Belgique.

A cet égard, Yves Coppieters explique que quatre provinces en Belgique sont actuellement dans une situation sanitaire plus interpellante par rapport au reste du pays dont la province du Luxembourg, où la situation est nettement moins bonne : en effet, on y constate une augmente des cas de 19,2%.

"Cela est dû à des facteurs locaux qu'il faut essayer de comprendre en termes de déplacements de population et de mesures de prévention pas efficaces", explique Yves Coppieters. Et en cause une mobilité importante de la population. Alors que la situation sanitaire du Grand Duché de Luxembourg ou encore du nord de la Franc tend à s'aggraver, et ce sont des endroits où la mobilité est importante depuis les provinces vers ces zones, "tant pour le travail que pour le plaisir"

Et c'est face à cette mobilité et ces contacts qui favorise la transmission du virus que Yves Van Laethem a tenu à mettre en garde. 

Des règles toujours primordiales

Car garder ses distances est le point le plus important dans la lutte contre le virus (point couplé avec le port du masque pour une meilleure efficacité). Cette règle, il faut "essayer de l’appliquer au maximum" insiste Yves Van Laethem. Il faut ainsi éviter pour le moment le "shopping plaisir" et privilégier le commerce local et la rapidité.

Et le docteur de signaler que la limitation des contacts – en gardant une distance entre les contacts – au niveau familial reste plus que préconisée. De plus, la règle d’une personne rapprochée – et même si possible "qu’elle ne soit pas trop proche" - demandée.

Extrait de notre journal de la mi-journée sur les fêtes de fin d'année

On voit sur le graphe ci-dessous une augmentation des cas en Allemagne et au G-D de Luxembourg :

Loading...

Rappel des "six règles d’or"

 

Ces "règles d’or" sont toujours d’application. Il s’agit de recommandations générales pour éviter la propagation du virus.

 

  1. Les règles d’hygiène restent essentielles : se laver les mains, ne pas se serrer la main ou se faire la bise.
  2. Les activités et les contacts sociaux se déroulent de préférence en plein air. Si cela n’est pas possible, l’espace doit être suffisamment aéré.
  3. Vous devez prendre des précautions supplémentaires si vous êtes en contact avec des personnes appartenant à un groupe à risque (personnes âgées, personnes ayant des maladies respiratoires, problèmes cardiaques, de surpoids…).
  4. Gardez une distance de 1,5 mètre, sauf pour les personnes de votre propre ménage, vos proches et les enfants de moins de 12 ans.
  5. Limitez vos contacts physiques. En dehors de votre famille, vous pouvez avoir des contacts plus étroits avec maximum une personne.
  6. Limitez les activités de groupe "non organisées" en plein air à un maximum de quatre personnes, sans compter les enfants de moins de 12 ans.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous