Coronavirus : seule la province de Luxembourg affiche une hausse des contaminations en Wallonie, pourquoi ?

Dans les hôpitaux les admissions stagnent après une diminution de celles-ci ainsi que des contaminations. Ces dernières repartent à la hausse dans plusieurs provinces flamandes ainsi qu’en province de Luxembourg (+ 19% ces derniers quatorze jours). Une augmentation qui s’explique par le caractère transfrontalier de cette région.

Même si les mesures en France restent assez strictes, elles sont en revanche assez permissives au Grand-Duché de Luxembourg. Ce petit pays n’a pas connu de fermeture des commerces non-essentiels et les restaurants n’y sont fermés que depuis moins de dix jours, et jusqu’à 15 décembre pour le moment. Une proximité qui pousse de nombreux Belges à s’y rendre pour faire du shopping ou se balader sans pour autant éloigner le virus : bien au contraire.

Yves van Laethem l’explique par les 30.000 Belges qui vont quotidiennement travailler au Luxembourg. Tandis que de son côté, le gouverneur Olivier Schmitz appelle à la vigilance : "Il faut examiner cette tendance, et si elle se confirme. La raison principale, quelle soit frontalière ou non, est le comportement de chacun et la lassitude des mesures".

Des passages transfrontaliers déconseillés

Alors que la situation sanitaire du Grand-Duché de Luxembourg ou dans le nord de la France tend à s’aggraver, et ce sont des endroits où la mobilité est importante depuis les provinces vers ces zones, "tant pour le travail que pour le plaisir".

Et c’est face à cette mobilité et ces contacts qui favorise la transmission du virus qu’Yves Van Laethem a tenu à mettre en garde ce lundi 7 décembre lors de la conférence de presse du Centre inter-fédéral de crise.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous