Football

Coronavirus : Turquie, Ukraine ces pays où le football vit encore

Des championnats continuent à jouer au football.

© Antonio Lacerda - EFE

15 mars 2020 à 16:57 - mise à jour 15 mars 2020 à 16:57Temps de lecture2 min
Par Matthieu Maesschalck

Alors que la pandémie de Coronavirus a forcé l’arrêt de plusieurs championnats à travers le monde, il existe des pays où le football résiste encore et toujours au Covid-19. Les frissons des matchs vous manquent, ce tour d'horizon est pour vous.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus dans le monde du sport


L’Europe des huis clos

En Turquie, alors que les deux leaders du championnat, Trabzonspor (1er) et Basaksehir (2e), se sont neutralisés en Süper Lig (1-1), Galatasaray (3e) a raté l’occasion de rattraper son retard. Il a été tenu en échec par Besiktas (0-0), son voisin stambouliote dans un derby à huis clos.

Même objectif pour le Dynamo Kiev, mais la mission sera plus compliquée. Malgré la défaite du Shakhtar Donetsk, il faudra remonter un déficit de seize points pour espérer quelque chose dans la dernière ligne droite du championnat ukrainien.

En Russie, si le Zenit Saint-Petersbourg a pu balayer ce samedi la petite équipe de Iekaterinbourg devant son public (7-1), le choc de la 22e journée de championnat opposant Rostov (3e) et le Lokomotiv Moscou (4e) se déroulera à huis clos.

Amérique du Sud : River Plate risque la sanction en Argentine

Le championnat terminé, la Copa de la Superliga peut commencer en Argentine. Les rencontres se jouent à huis clos. Pour l’instant, seulement deux matchs ont été reportés. Cela inclut l'équipe de River Plate : le grand rival du Boca a refusé de jouer son match d’ouverture. La fédération du football argentin a prévu de sanctionner le club.

Au Chili et en Bolivie les championnats se joueront également à huis clos. Même scénario en Amérique centrale où les championnats mexicains et costaricains évolueront sans fan.

Au Brésil, ce sont les championnats d’états qui animent le pays. Ou plutôt qui animaient. La Fédération brésilienne de football (CBF) a annoncé ce dimanche la suspension jusqu'à nouvel ordre de toutes les compétitions nationales pour lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus.

À la découverte de nouveaux footballs

En Asie et en Afrique, certains championnats continuent. C’est le cas par exemple pour le Vietnam, Singapour ou le Kazakhstan, voire encore le Nigéria ou le Ghana. Sans doute l’occasion pour les amateurs de football de se découvrir de nouvelles idoles.

La A-League, le championnat australien, poursuit ses matchs à huis clos alors que le pays a vu récemment son Grand Prix de Formule 1 être annulé par mesure de sécurité.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous