RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus : un concert de 50.000 personnes en Nouvelle-Zélande

Six60 Performs At Eden Park
28 avr. 2021 à 11:32Temps de lecture2 min
Par Classic 21

Non, vous ne rêvez pas ! Cette photo ci-dessus a été prise ce samedi 24 avril lors d’un concert du groupe Six60 en Nouvelle-Zélande.

En effet, le pays a maintenu des règles très strictes pendant la pandémie et peut maintenant voir le bout du tunnel alors que le reste du monde tente toujours d’endiguer cette maladie.

La Nouvelle-Zélande n’oblige donc plus ses citoyens à porter le masque et maintenir ses distances. Le groupe Six60 avait déjà joué un peu partout dans le pays ces derniers jours mais ce concert marquait la fin de la tournée avec un public de 50.000 personnes. La plus grande capacité pour un événement post-pandémie.

Le lendemain, ce sont leurs voisins d’Australie qui se sont rassemblés à 78.113 personnes dans un stade pour un match de football et ont ainsi battu le record de la veille.

Loading...

 

Le groupe Six60 a déclaré avant le concert : "On sait ce que c’est d’être en confinement. Ça craint. On ne pensait même plus pouvoir jouer un jour de concert," explique le chanteur Matiu Walters. "Mais on a beaucoup de chance, pour de multiples raisons, ici en Nouvelle-Zélande".

"C’était dingue de voir l’état des gens. Ils étaient excités d’être dehors et de voir un concert qui les emmène loin de cette longue année brutale," ajoute le guitariste Ji Fraser.

Chez nous, la Fédération des Festivals de Musique Wallonie-Bruxelles (FFMWB) accuse les membres du Codéco (comité de concertation) de faire preuve d’un "amateurisme déplorable" quant à l’accueil du projet proposé couvrant l’ensemble du secteur événementiel. Après des mois de "décider de ne rien décider" et de reporter toute décision concernant le secteur au 11 mai, les festivals membres de la FFMWB invitent ce mardi "les autorités politiques à se remettre au travail pour apporter décisions et perspectives très rapidement et surtout avant la date du 11 mai."

Le monde de la culture est touché de plein fouet par la crise sanitaire, et des manifestations ont lieu dans plusieurs pays, comme ce rassemblement impressionnant de plus de 1000 personnes du secteur à Rome sur la Piazza del Popolo.

En Belgique, l’actualité des festivals de l’été n’est malheureusement pas plus heureuse : on le sait, le Graspop a déjà annoncé le report du festival à l’année prochaine avec déjà Judas Priest et Iron Maiden qui ont confirmé leur présence et les festivals de Werchter n’auront -notamment- pas lieu. La semaine passée, c’est le festival Roots & Roses qui déclarait forfait cette année pour revenir avec une édition de deux jours en 2022.

Une grande partie du public anglais semble pourtant prête à refaire la fête dès cet été. Le gouvernement du Royaume-Uni fait effectivement tout pour que la situation se stabilise dès le 21 juin. Le NME a d’ailleurs mis en avant une nouvelle étude qui démontre que la plupart des festivaliers se sentiraient en sécurité dès l’été. Les festivals de Reading & Leeds, TRNSMT et All Points East sont toujours bien au programme, ainsi que d’autres événements prévus pour l’automne.

En Espagne, il n’y a eu "aucun signe" de contagion suite au concert-test qui s’est tenu le 27 mars à Barcelone avec 5.000 spectateurs dansant masqués mais sans distance.

Sur le même sujet

Le Red Rocks Amphitheatre offre des vaccins au public

Indochine participe à un concert-test ce mois-ci

Articles recommandés pour vous