RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Belgique

Coup de chaud en Belgique : les îlots de fraîcheur, ces lieux de nature indispensables pour contrer la chaleur en ville

L'invité dans l'actu est Stéphane VANWIJNSBERGHE

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 juil. 2022 à 07:29Temps de lecture8 min
Par Estelle De Houck sur base de l'invité dans l'actu de Marie Vancutsem

La chaleur est au menu de la semaine : jusqu’à 36 degrés attendus ce week-end. Avec des températures pareilles, nombreux sont ceux qui vont se rafraîchir au parc ou en forêt. À la ville, ces lieux nature sont précieux et même indispensables.

"L’arbre, avec son système racinaire, puise l’eau dans le sol. Cette eau, par la photosynthèse, est remise par le feuillage en circulation dans l’air, et ce phénomène amène une diminution des températures de plusieurs degrés sous l’arbre et à distance proche de l’arbre", explique Stéphane Vanwijnsberghe, ingénieur et directeur de la sous-division Forêt et Nature à Bruxelles Environnement.

A l’inverse, tout ce qui est bâti a tendance à stocker la chaleur. "C’est un peu ce qu’on appelle l’inertie thermique de ces bâtiments. Et la nuit, ils rejettent cette chaleur dans l’atmosphère, et donc on peut parfois avoir des différences de 1 à 10 degrés en fonction de l’importance du bâti."

"Cela montre vraiment l’importance de réintroduire de la verdure, du vert au sein des villes pour atténuer ces effets."

Sur le même sujet

Ces solutions mises en place pour lutter contre la chaleur dans les grandes villes

Climat

La Ville de Binche active son plan canicule

Regions

Articles recommandés pour vous