RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Coup d’Etat en Birmanie : la Chine, la Russie et la Serbie continueraient à armer la junte militaire

Cette photo prise le 14 février 2022 montre des enfants réfugiés du Myanmar, qui ont fui une recrudescence de la violence alors que l’armée réprime les groupes rebelles, dans un camp à Nawphewlawl, près de la frontière entre le Myanmar et la Thaïlande, da

La Russie, la Chine et la Serbie ont continué à fournir des armes à la junte birmane, qui ont servi à attaquer des civils depuis le coup d’Etat, a dénoncé mardi le rapporteur spécial de l’Onu, Tom Andrews.

Il a appelé à une convocation d’urgence du Conseil de sécurité – dont la Chine et la Russie sont membres permanents avec un droit de veto – pour "adopter une résolution qui au minimum interdise ces transferts d’armes que les militaires birmans utilisent pour attaquer et tuer des civils", selon un communiqué.

 

Incendies

"Malgré les preuves des atrocités commises par la junte en toute impunité depuis le coup d’Etat de l’année dernière, la Russie et la Chine, des membres du Conseil de sécurité ont continué à fournir la junte militaire birmane avec de nombreux avions de chasse et blindés", souligne M. Andrews, ajoutant que durant la même période, la Serbie a autorisé des exportations de roquettes et d’artillerie à destination des militaires birmans".

Depuis février 2021, plus de 1500 civils ont été tués et plusieurs centaines de milliers déplacés, d’après les Nations unies, la junte réprimant durement le mouvement de contestation.

L’Onu enquête sur de potentiels crimes contre l’humanité après des rapports sur des massacres de villageois et de centaines de maisons incendiées.

Birmanie: extrait JT du 02/04/2021

Sur le même sujet

Birmanie : désaccord à l'ONU sur la manière de pousser la junte vers la paix

Monde Asie

Birmanie : Aung San Suu Kyi condamnée pour corruption à cinq ans de prison supplémentaires

Monde

Articles recommandés pour vous