Football

Coupe d'Afrique des Nations 2021 : l'Algérie et le Sénégal, nos grands favoris d'une compétition attendue

© AFP or licensors

09 janv. 2022 à 08:03Temps de lecture3 min
Par Lancelot Meulewaeter

La Coupe d'Afrique des Nations commence ce dimanche au Cameroun. Pour sa 33e édition, la compétition majeure du continent africain a connu des remous. La FIFA a exercé une pression intense pour son report, les clubs européens ont fait des pieds et des mains pour retenir leurs meilleurs joueurs, craignant que cet intermède en plein coeur du mois de janvier ne coupe leur élan pour le reste de la saison. Disputée sous le même format que la mouture actuelle de l'Euro (24 équipes réparties en groupe 4, 2 équipes qualifiées par groupe ainsi que les 4 meilleurs troisièmes), la CAN 2021 peut compter sur un plateau relevé, auquel ne manque que la République Démocratique du Congo, qui a manqué sa qualification. Passage en revue des favoris.

Le Sénégal, pour consacrer la génération dorée : ★★★★

Finaliste de l'édition 2019, le Sénégal aborde cette compétition avec un esprit revanchard. Les Lions de la Teranga sont portés par une génération exceptionnelle. Jugez plutôt : Edouard Mendy, immense gardien de Chelsea, Kalidou Koulibaly, le colosse de Naples ou Sadio Mané, le feu follet de Liverpool. "A chaque ligne, il y a des joueurs de qualité exceptionnelle", juge Khalilou Fadiga, ancien international sénégalais et observateur assidu de son équipe nationale. Dimanche, on apprenait le test positif d'Edouard Mendy et de Sadio Mané au Covid-19. Une tuile. "On colle au Sénégal une étiquette de favori mais beaucoup d'autres nations seront au rendez-vous." Le Sénégal, finaliste à deux reprises, n'a encore jamais gagné cette compétition.

L'Algérie, sur la lancée de la Coupe Arabe : ★★★★

Sur sa lancée de la Coupe Arabe, remportée au mois de décembre au Qatar, l'Algérie voudra faire honneur à son statut d'équipe à battre. Les Fennecs pourront compter sur le concours d'un Riyad Mahrez en grâce, qui se transcende à chaque fois qu'il porte le maillot national, comme lors de cette demi-finale de CAN 2019, où il inscrivait un coup franc miraculeux pour éliminer le Nigéria. Entouré par des joueurs comme Adem Zorgane (Charleroi), Youcef Atal (Nice, ex-Courtrai), Ismael Bennacer (AC Milan), l'Algérie doit a minima revendiquer une place dans le carré final.

La Côte d'Ivoire, Haller au rendez-vous : ★★★

Vainqueur de l'édition 2015 au prix d'une séance de tirs au but insoutenable qui avait vu Copa Boubacar devenir le héros de toute une nation, la Côte d'Ivoire est ambitieuse. En ses rangs pour aborder cette compétition : Wilfried Zaha (Crystal Palace), Franck Kessiê (AC Milan), Odilon Kossounou (ex- Club Bruges), Christian Kouamé (Anderlecht) mais surtout... Sébastien Haller. L'attaquant de l'Ajax connaît la période la plus faste de sa vie : buteur à dix reprises lors de la phase de poule de la Ligue des champions, il sera le buteur en vue de cette compétition.

L'Egypte, les Pharaons sont éternels ★★

Plus grand vainqueur de l'histoire de la CAN (sept victoires finales), l'Egypte est à l'Afrique ce que le Brésil est à la Coupe du monde : un candidat potentiel à la victoire finale, peu importe la qualité de sa génération. Alors quand Mohammed Salah dispute une première partie de saison extraordinaire avec Liverpool (23 buts et 9 assists en... 26 matchs cette saison !), tous les espoirs sont permis.

Nigéria : Un ancien Zèbre pour emmener les Eagles : ★★

Associer foot et Nigéria, c'est toujours une combinaison qui enchante les supporters de foot : dotés de maillots remarquablement originaux, les Nigérians ont pu compter sur des générations de légende pour bâtir leur réputation. Certes, les Okocha, Babayaro, Oliseh ou Amokachi ne sont plus sur la pelouse depuis belle lurette. Et l'absence de Victor Osimhen (Covid-19 et fracture au visage) n'est pas pour rassurer les Eagles. Mais avec les vivaces Kelechi Iheanacho, Samuel Chukwueze ou l'ancien Anderlechtois Henry Onyekuru, le Nigéria présente des atouts.

Outsiders : Maroc, Cameroun et Tunisie : ★

Le Maroc aborde cette CAN sans Hakim Ziyech (Chelsea) Pour le joueur de Chelsea, c'est un camouflet : son apport est jugé insuffisant par le staff marocain. Selim Amallah (Standard) et Sofian Chaklah (OHL) font partie de la sélection. Selim Amallah, dans les bonnes grâces du coach, disputera bien son premier grand tournoi avec les Lions de l'Atlas. Tarik Tissoudali lui n'avait pas été appelé dans un premier temps mais profite du refus de sélection du joueur du Barça Abdessamad Ezzalzouli.

Le pays hôte du Cameroun présente un effectif homogène (Toko Ekambi, Onguéné, Anguissa, Aboubakar, Choupo Moting) agrémenté par des connaissances de la Pro League (Michael Ngadeu, Martin Hongla). Sa connaissance des stades et son public seront un adjuvant de choix pour les porter loin dans le tableau final. La Tunisie, finaliste malheureuse de la Coupe Arabe 2021, aura à coeur de faire bonne figure.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous