RTBFPasser au contenu
Rechercher

Premier League - Football

Coupe d’Angleterre : Chelsea demande un huis clos puis renonce face aux critiques

Chelsea a retiré mardi sa demande de huis clos pour le quart de finale de Coupe d’Angleterre à Middlesbrough (D2), samedi, déposée parce qu’il ne pouvait vendre de tickets à ses supporters, face aux vives critiques de son adversaire et de ses propres supporters.

"Après des discussions constructives entre la FA (fédération anglaise de football) et Chelsea, le club a accepté de retirer sa demande", a écrit la FA sur son compte Twitter.

"La FA reste en discussion avec Chelsea, la Premier League et le gouvernement pour trouver une solution qui permette à la fois que les supporters de Chelsea puissent assister aux matches, ainsi qu’aux supporters visiteurs de venir à Stamford Bridge, tout en permettant l’application des sanctions", a-t-elle ajouté.

Le club londonien avait droit à 4.500 billets au Riverside Stadium, où se déroulera le match.

Mais il est frappé depuis jeudi dernier par des restrictions liées au gel des avoirs de son propriétaire russe, Roman Abramovitch, qui lui interdisent notamment de vendre tout nouveau billet pour ses matches, à domicile comme à l’extérieur, et les Blues n’avaient écoulé que 5 à 600 places avant cela.

"Il est important pour la compétition que le match contre Middlesbrough se déroule, cependant, c’est avec une réticence extrême que nous demandons à la FA d’ordonner que le match soit joué à huis clos par égard pour l’équité sportive", avait d’abord annoncé Chelsea en milieu de journée.

Cet argument avait fait bondir Middlesbrough, dont la réponse ne s’est pas fait attendre : "Tout le monde sait pourquoi Chelsea a été sanctionné et cela ne concerne en rien Middlesbrough", avait écrit le club, tombeur de Manchester United et de Tottenham aux tours précédents, dans un communiqué acerbe.

"Suggérer que, pour cette raison, Middlesbrough et ses fans devraient être pénalisés est non seulement totalement injuste mais aussi complètement dénué de tout fondement", avait ajouté "Boro".

"Etant donné la raison à l’origine de ces sanctions, que Chelsea cherche à invoquer + l’équité + sportive pour justifier que le match se joue à huis clos est ironique au plus haut point", avait poursuivi le club, assurant qu’il s’opposerait "le plus vivement possible" à cette demande.

L’initiative des Blues avait même eu le don d’agacer ses propres supporters. Tout en "réclamant avec force" que le gouvernement revienne sur l’interdiction de la vente de nouveaux tickets, la Fondation des supporters de Chelsea (CST) avait demandé à son club de retirer sa requête.

"Jouer à huis clos ne profite à aucun supporter. Le CST demande à Chelsea de retirer sa requête que le match de Middlesbrough soit joué à huis clos", avait expliqué la Fondation sur son compte Twitter.

Articles recommandés pour vous