Coupe de Belgique

Coupe de Belgique : Bruges triomphe de Genk aux tirs au but et file en quart de finale

Noa Lang a inscrit le tir au but victorieux pour propulser Bruges en quart de finale de la Coupe de Belgique.

© Tous droits réservés

01 déc. 2021 à 22:25Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Genk et Bruges se sont livrés un vrai match de Coupe de Belgique ce mercredi en huitième de finale et ce sont les Brugeois qui en sont sortis vainqueurs aux tirs au but. Si Bruges a ouvert la marque par Balanta, Genk a égalisé et puis mené 2-1 grâce à Thorsvedt et Paintsil.

Les Brugeois ont ensuite égalisé sur une tête de De Ketelaere mais se sont à nouveau fait surprendre par Paintsil seulement deux minutes après l’égalisation. Mais Bruges a eu les ressources nécessaires pour arracher les prolongations sur un nouveau but de la tête de De Ketelaere à quelques minutes de la fin.

Le résumé du match

Quelques jours après s’être affrontés en championnat, Genk et Bruges se retrouvent en huitième de finale de Coupe de Belgique.

Et le match ne met pas longtemps à démarrer. Balanta tente sa chance de loin et ouvre la marque d’un joli coup de canon (7e).

Bongonda est accroché par Mata dans le rectangle brugeois. L’arbitre de la rencontre ne bronche pas et ne désigne pas le point de penalty (21e).

Mais Genk ne lâche pas l’affaire et égalise par Thorstvedt. Le Norvégien se joue de la défense brugeoise et enroule sa frappe à ras de sol au deuxième poteau. Mignolet est battu (29e).

Bongonda lancé dans le dos de la défense et se présente face à Mignolet. Altruiste, le Genkois donne le ballon à Paintsil qui pousse le ballon au fond du but vide (45+2). Genk prend l’avantage juste avant de rentrer aux vestiaires.

Comment en semaine, Bruges, mené 2-1, retourne la situation. Ricca centre de la gauche et Charles De Ketelaere se jette au deuxième poteau pour propulser, de la tête, le ballon au fond des filets (69e).

Contrairement au match du week-end, c’est Genk qui reprend l’avantage et mène 3-2. Paintsil file seul au but sur une déviation en aile de pigeon de Bongonda et ajuste Mignolet au premier poteau (71e).

Vanaken centre au deuxième poteau et c’est une nouvelle fois Charles De Ketelaere qui se trouve au deuxième poteau et égalise de la tête (89e). La qualification se jouera donc aux prolongations.

Dans ces prolongations les deux équipes se rendent coup pour coup mais ne parviennent pas à marquer même si Bruges semble mieux dans le match que lors des 90 premières minutes. La décision se fera donc aux tirs au but.

Bas Dost est le premier à s'avancer et prend calmement Vandevoordt à contrepied. Hrosovsky prend, lui, l'option de tirer en plein milieu, Mignolet n'a pas bougé et stoppe l'envoie.

De Ketelaere prend à son tour le portier genkois à contrepied, Bruges mène 0-2. Lucumi ouvre son pied et, même si Mignolet est parti du bon côté, inscrit son tir au but, 1-2.

Mats Rits tire exactement au même endroit que Lucumi et la sentence est là-même, malgré le bon plongeon de Vandevoordt. Bongonda inscrit, lui, très tranquillement son son tir au but au milieu du but, 2-3.

Bruges continue sa séance parfaite grâce à Ricca qui croise sa frappe et prend Vandevoordt à contrepied. Thorstvedt la joue avec beaucoup de sang-froid et ouvre son pied, Mignolet n'a pas bougé, 3-4.

Noa Lang ne tremble pas et envoie Bruges en quart de finale d'une belle frappe croisée.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous