Regions Liège

Coupure des compteurs à budget: "Il faut revoir le système" selon le RWADE

Coupure des compteurs à budget: "Il faut revoir le système" selon le Réseau Wallon pour l'Accès Durable à l'Energie (photo d'illustration)

© VIRGINIE LEFOUR - BELGA

07 juil. 2020 à 07:56 - mise à jour 07 juil. 2020 à 07:56Temps de lecture1 min
Par Martial Giot

Il faut changer le système des compteurs à budget. C'est en tout cas l'avis du Réseau Wallon pour l'Accès Durable à l’Énergie.

La semaine dernière, des milliers de familles de la région liégeoise ont été privées de gaz et d'électricité car, par ignorance ou par oubli, elles n'ont pas respecté la procédure de rechargement de leur carte. Pour Aurélie Ciuti, coordinatrice du Réseau Wallon pour l'Accès Durable à l’Énergie, cette mésaventure démontre l'urgence d'un changement: "Les dernières nouvelles font état du fait que toutes les personnes qui se sont manifestées après avoir été coupées ont pu être aidées, soit de manière définitive, soit avec une carte temporaire. La difficulté à laquelle nous sommes confrontés, c'est qu'avec le dispositif des compteurs à budget, on ne sait pas savoir quels sont les ménages qui ne se sont éventuellement pas manifestés. Il y a donc pour nous des risques qu'une série de ménages continuent d'être coupés. On sait aussi que, depuis le 18 mars, il y a 30.000 compteurs à budget qui n'ont pas été rechargés. Cela nous inquiète énormément".

On souhaite des décisions plus soucieuses des droits des citoyens

Ce que le RWADE souhaite, c'est qu'on profite de cette occasion pour revoir le système: "Tout à fait, et encore plus dans un contexte de crise économique et sociale mais aussi d'incertitudes par rapport aux enjeux sanitaires. On a choisi de maintenir le compteur à budget durant cette crise du covid-19. Cette décision, pour nous, elle a vraiment été le résultat d'une pression des acteurs du marché, singulièrement des fournisseurs. On espère que des décisions seront prises et qu'elles seront plus soucieuses du bien être et des droits des citoyens à l'avenir" conclut Aurélie Ciuti.

Resa : 600 personnes font la file pour réactiver leur compteur à gaz

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous