Regions

Cour d'Appel du Hainaut : peines augmentées pour les organisateurs d’un trafic de voitures neuves

Illustration

© PxHere

La quatrième chambre correctionnelle de la Cour d'appel du Hainaut a prononcé son arrêt, plusieurs fois reporté, dans la cadre du procès d’une vingtaine de prévenus, impliqués dans un vaste trafic de voitures.

Les trois hommes, considérés comme les chefs du réseau sont condamnés plus fortement qu’en première instance, soit d’un an de plus. L’un écope de sept ans de prison et les deux autres de six ans de prison. En outre, ils sont condamnés chacun à payer une amende de 80.000 euros.

Un trafic bien organisé

Ces trois hommes organisaient un trafic de voitures neuves, en usant de prête-noms, de faux documents et en n'hésitant pas à corrompre des concessionnaires automobiles. Les voitures étaient achetées au nom de gens qui vivent dans des situations précaires sur le plan économique, social et financier, avec de faux documents. Ces voitures sortaient des concessions automobiles sans être payées, et étaient revendues dans la foulée. Le ministère public a chiffré l’actif illégal à plus d’un million d’euros, sur une période infractionnelle d’un an. Plusieurs prévenus étaient poursuivis dans le cadre de cette enquête. Globalement, la cour n’a pas minimisé les peines prononcées en première instance, s’opposant notamment aux nombreuses mesures de faveur plaidées par les avocats.
 

Sur le même sujet...

JT du 05/08/2022

Vols de voitures : moins nombreux et plus ciblés

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous