RTBFPasser au contenu
Rechercher

Wimbledon

Crachat vers les fans, critiques contre les arbitres et sushis en conférence de presse : Kyrgios pète une nouvelle fois les plombs à Wimbledon

Loading...
29 juin 2022 à 13:08Temps de lecture1 min
Par Jâd El Nakadi

Nick Kyrgios est un personnage unique dans le monde du tennis. Qu’on adore ou qu’on déteste, personne ne peut rester indifférent face à l’ovni australien. Ce mardi, il a une nouvelle fois pété les plombs lors de son duel remporté face au Britannique Paul Jubb au premier tour de Wimbledon.

Il n’a fallu que 12 minutes avant de voir le 40e joueur mondial sortir de sa rencontre. Très énervé par l’arbitrage, Kyrgios n’a pas caché sa frustration. "Ils ont dans les 90 ans, ils ne voient rien", a-t-il lancé en plein match, visant les arbitres. Dans la foulée, l’Australien s’est plaint d’une juge de ligne trop bruyante à son goût avant de prendre en grippe le public londonien : "Vous devriez les virer du stade, on peut siffler à Wimbledon maintenant ? Ils n’ont pas le droit de faire ça, comment ça se fait que cela se produise encore ? Vous n’acceptez pas les casquettes avec deux logos, mais vous acceptez l’irrespect envers un athlète".

Kyrgios répond aux journalistes… tout en mangeant des sushis

Clou de ce navrant spectacle, Kyrgios, visiblement très fâché, a craché en direction des fans. Un geste qu’il ne regrette absolument pas, comme il l’a expliqué lors d’une conférence de presse complètement surréaliste qui se déroulait après la rencontre. Casquette sur la tête, barquette à sushis en main, c’est un Kyrgios affamé qui s’est présenté devant les journalistes, leur répondant parfois la bouche pleine.

"Il y a eu beaucoup d’irrespect aujourd’hui. Je ne leur ai rien dit jusqu’à ce qu’ils ne s’en prennent à moi. Je ne sais pas si c’est normal, mais c’est du pur irrespect. Quelqu’un a crié que j’étais une merde. C’est normal ? Vous êtes déjà allé dans un supermarché pour commencer à déranger quelqu’un qui scanne ses achats ? Non, alors pourquoi devraient-ils le faire à Wimbledon ?", s’est expliqué Kyrgios, tout en continuant son festin. Choquant oui, comme le fait de se servir d’une fourchette pour dévorer ses sushis.

Une nouvelle frasque donc au compteur de l’Australien, qui va rapidement devoir se reprendre avant d’affronter Filip Krajinović au deuxième tour jeudi.

Nick Kyrgios mange en conférence de presse.
Nick Kyrgios mange en conférence de presse. Compte Twitter @Wimbledon

Articles recommandés pour vous