RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'agenda Ciné

Crimes of the Future... Le corps du délit

16 mai 2022 à 22:01Temps de lecture2 min
Par L'Agenda Ciné

Dans un futur proche et indéfini, l’homme s’est adapté et s’adapte chaque jour un peu plus à un monde qui ne cesse de s’artificialiser. Le corps humain en perpétuelle mutation et sujet à diverses transformations s’est vu notamment délivré de la douleur.

Adepte du Syndrome d’Évolution Accéléré, le célèbre artiste Saul Tenser, assisté par sa compagne Caprice (une ancienne chirurgienne spécialisée en traumatologie), fait de son corps un terrain d’expérimentation, provoquant et observant l’apparition de nouveaux organes pour mieux les extraire en direct lors de performances artistiques où se pressent de nombreux spectateurs. Outre Timlin, une enquêtrice du Bureau du Registre National des Organes missionnée pour suivre leurs activités, Saul est également approché par un activiste désirant annoncer au monde une nouvelle adaptation du corps humain qu’il a lui-même expérimentée et qui a tout à voir avec le récent assassinat de son fils…

Les Crimes du Futur
Les Crimes du Futur Nikos Nikolopoulos

Retrouvailles

Un film de David Cronenberg ne laisse jamais indifférent et est toujours attendu avec intérêt. Huit ans après Maps To The Stars, son dernier film sur grand écran, qui valut à Julianne Moore le Prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes, le réalisateur canadien est de retour sur la Croisette, en compétition officielle.

Et ne doutons pas que le film, qui marque les retrouvailles de David Cronenberg avec Viggo Mortensen, son comédien fétiche qu’on a pu voir dans A History of Violence, Les Promesses de l’Ombre et A Dangerous Method (l’acteur américain ayant donné un petit rôle à David Cronenberg dans Falling, sa première réalisation en 2020), fera autant parler que le controversé Crash qui en 1996, toujours à Cannes, obtint le Prix Spécial du Jury.

© Tous droits réservés

Le corps dans tous ses états

Après Crash, La Mouche, Chomosome 3 ou encore ExistenZ, Crimes of the Future signe le retour de David Cronenberg au genre " body horror ". Sujet de réflexion et d’expérimentation traversant toute sa filmographie, le corps et le rapport que nous entretenons avec lui sont au centre de ce film qui prend place dans un monde pollué, dangereux et déshumanisé où la technologie est omniprésente et omnipotente et où la nature que l’on suppose malade est inexistante.

Le corps est devenu une espèce de territoire comme un autre qui se transforme et que l’on transforme, que l’on explore et que l’on exploite.

Installant dès la première scène un climat d’étrangeté, David Cronenberg nous embarque dans une histoire à l’ambiance envoûtante, à l’érotisme trouble qui travaille nos méninges autant que nos sens et qui bénéficie de la présence magnétique de Léa Seydoux et de Kristen Stewart. 

Un film viscéral au propre comme au figuré que l’on vous recommande vivement !

Articles recommandés pour vous