Monde

Crise au sein du gouvernement britannique : Zelensky espère que Boris Johnson ne "disparaîtra" pas de la vie publique

Boris Johnson (gauche) et Volodymyr Zelensky.

© Belgaimage

27 juil. 2022 à 14:55Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Maud Wilquin

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a fait part de son espoir que le Premier ministre britannique démissionnaire Boris Johnson, un "grand ami de l'Ukraine", ne disparaisse pas de la vie publique quand il aura quitté Downing Street.

Dans une interview qui doit être diffusée en intégralité mercredi soir sur la chaîne de télévision britannique TalkTV, le chef de l'État ukrainien a salué l'action de Boris Johnson, qui a été en première ligne dans le soutien des Occidentaux à Kiev face à l'invasion russe et est parfois considéré comme un héros en Ukraine.

Interrogé sur l'hypothèse d'un retour à terme de Boris Johnson à la tête du gouvernement, il s'est gardé de toute ingérence dans la politique intérieure britannique.

"Ce que je peux dire, c'est que c'est un grand ami de l'Ukraine", a déclaré Volodymyr Zelensky, "je veux qu'il soit quelque part en politique en position d'être quelqu'un".

"Je ne veux pas qu'il disparaisse, mais la décision est entre les mains du peuple britannique", a poursuivi le président ukrainien, qui s'est dit "sûr que, quel que soit le poste qu'il prendra, il sera toujours avec l'Ukraine", "ça vient du cœur".

Selon le quotidien conservateur Daily Telegraph, certains députés de son camp verraient bien Boris Johnson, qui a dû se résoudre à annoncer sa démission début juillet après une succession de scandales ayant donné lieu à une avalanche de démissions au sein de son gouvernement, devenir le prochain secrétaire général de l'Otan.

Quel que soit le prochain Premier ministre britannique élu par les adhérents du parti conservateur - le résultat est attendu le 5 septembre -, "nous serons ravis de coopérer" avec, a souligné M. Zelensky, soulignant qu'il a déjà été en contact avec la ministre des Affaires étrangères Liz Truss, donnée favorite face à l'ex-ministre des Finances Rishi Sunak.

Mais "quel que soit le dirigeant" qui sera choisi, il bénéficiera du "plus haut" niveau de soutien de la part de l'Ukraine, a encore dit Volodymyr Zelensky.

Boris Johnson s'est déjà rendu à deux reprises en Ukraine. Au cours d'une cérémonie virtuelle mardi à Downing Street, il a remis au président ukrainien le prix Winston Churchill Leadership Award, estimant que l'ex-Premier ministre britannique "aurait applaudi, et probablement aussi versé une larme", face à son "courage physique et moral".

Interrogé sur l'hypothèse d'un déplacement en Ukraine du président américain, Volodymyr Zelensky a estimé que "la visite du président (Joe) Biden serait le signal le plus fort qui puisse être donné en soutien à l'Ukraine".

Sur le même sujet

Une première au Royaume-Uni : Elizabeth II recevra mardi le nouveau Premier ministre dans sa résidence écossaise de Balmoral

Monde

Royaume-Uni : les deuxièmes vacances en deux semaines de Boris Johnson font grincer les dents

Monde

Articles recommandés pour vous