Monde Moyen-Orient

Crise en Irak : douze morts parmi les manifestants, couvre-feu dans tout le pays

Images des manifestations en Irak

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 août 2022 à 15:23 - mise à jour 29 août 2022 à 17:03Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Des tirs à balles réelles résonnaient lundi dans la Zone Verte de Bagdad où des centaines de partisans de Moqtada Sadr ont envahi le siège du Conseil des ministres après que le leader chiite a annoncé son "retrait définitif" de la politique, ont constaté des journalistes de l'AFP. Douze morts sont à déplorer, selon un bilan provisoire et 85 personnes auraient été blessées. Le Commandement militaire irakien a décrété en réaction un couvre-feu dans l'ensemble du pays à partir de 19h00 (18h00 heure belge).

Des témoins ont affirmé à l'AFP que les responsables des tirs étaient des partisans du Cadre de coordination, rival pro-Iran des sadristes, alors que l'Irak, dans l'impasse politique depuis les législatives d'octobre 2021, s'enfonce dans la crise. En outre, les forces de sécurité ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser les sadristes aux entrées de la Zone Verte, a affirmé une source de sécurité à l'AFP.

Dans la matinée, Moqtada Sadr a annoncé son "retrait définitif" de la politique. Le clerc chiite, habitué des coups d'éclat, a fait cette annonce au moment où l'Irak est embourbé dans une profonde crise politique depuis les législatives d'octobre 2021. Il réclamait depuis des mois la dissolution du parlement. 

L'Irak, riche en pétrole mais accablé par une grave crise économique et sociale, n'a toujours pas de nouveau Premier ministre, ni de nouveau gouvernement, les forces chiites, dont celle de Moqtada Sadr, n'arrivant pas à se mettre d'accord sur leur mode de désignation.

Sur le même sujet

Irak : le calme est revenu à Bagdad, mais une solution politique au retrait de Moqtada Sadr est encore loin

Monde

Irak : trente partisans de Sadr ont été tués par balles dans les combats à Bagdad, selon un nouveau bilan

Monde Moyen-Orient

Articles recommandés pour vous