Energie

Crise énergétique : les surprofits des centrales nucléaires d’Engie atteindront 9 milliards d’euros

© Tous droits réservés

03 sept. 2022 à 05:24Temps de lecture1 min
Par Belga

Les centrales nucléaires belges peuvent s’attendre à un surprofit de 9 milliards d’euros sur la période 2021-2024 et seuls 17% de cette somme seront écrémés, rapportent samedi De Standaard, Gazet van Antwerpen, Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg sur base de ce qui a été calculé par le PTB.

Le gouvernement assure qu’il veut s’attaquer à ces surprofits alors que les calculs du bureau d’étude du parti d’extrême gauche montrent que le modèle actuel les ignore largement. Sur les 9 milliards d’euros de bénéfices excédentaires attendus, seuls 1,5 milliard serait en effet taxé.

Cette forte augmentation des bénéfices est due au fait qu’Engie dispose d’une bonne partie de la capacité nucléaire non encore engagée et peut donc vendre aux consommateurs et aux entreprises belges à des prix bien plus élevés que ce qui avait été initialement estimé. Les distributeurs qui ont conclu vendredi un contrat d’achat pour avoir de l’électricité en 2023 paieront ainsi 380 euros le mégawattheure tandis que le coût pour Engie est estimé à 35 euros par mégawattheure.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous