Economie

Crise énergétique : L’Europe doit réduire drastiquement sa production de plastiques

L’Europe doit réduire drastiquement sa production de plastiques

© Museum fr Gestaltung, PlasticGarbageProject
Fotos : Betty Fleck, 2012 ZHdK

27 sept. 2022 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Françoise Berlaimont

Les gouvernements demandent aux citoyens de réduire leur consommation mais ne demandent pas aux industries des plastiques et de la pétrochimie de faire des efforts alors qu'"elles sont le principal moteur de l’augmentation de la demande mondiale de pétrole et de gaz."

"Avant la crise énergétique hivernale, l’UE doit réduire sa production de plastique" préconise le rapport du mouvement "Break Free From Plastic" et de l’ONG "Center for International Environmental Law" (CIEL), et ainsi "diminuer sa dépendance vis-à-vis de la Russie".

Les plus gros consommateurs

Selon "Break Free From Plastic" et le "CIEL" (Center for International Environmental Law), l’Union Européenne, qui s’approvisionne à près de 40% de son gaz et à plus de 20% de son pétrole en Russie, "peut faire progresser la sécurité énergétique en réduisant ces industries à forte intensité énergétique".

"Alors que les familles et les petites entreprises sont confrontées à des factures d’énergie qui montent en flèche, l’industrie pétrochimique gaspille des ressources rares pour produire du plastique à usage unique inutile, alimentant la crise énergétique de l’Union Européenne", déclare Delphine Lévi Alvarès, coordinatrice européenne du mouvement "Break Free From Plastic".

Haro sur les emballages plastiques

La production de plastique est la plus gourmande en énergie et en matières premières de la pétrochimie. Les emballages plastiques représentent à eux seuls 40% du marché final du plastique produits dans l’UE, à peu près autant que le gaz consommé par la Hongrie, la Suède et le Danemark réunis.

Ensemble, la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas et la Pologne sont responsables de 75% de la consommation finale de pétrole et de 81% de gaz, et de 77% de tous les emballages plastiques dans l’UE.

Le mouvement "Break Free Plastic" recommande de commencer à éliminer tous les plastiques à usage unique comme ceux qui emballent les aliments, fruits et légumes dans nos supermarchés.

Incompatible avec le Green Deal

"Alors que l’industrie du plastique prévoit de doubler sa production à base de gaz et de pétrole au cours des 20 prochaines années, cette croissance est incompatible avec la réalisation des objectifs de l’UE, y compris ceux fixés dans le Green Deal", estiment les auteurs du rapport.

Le Green Deal européen pose des objectifs climatiques contraignants pour maintenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5°.

Arrêter la chasse néocolonialiste

"L’invasion de l’Ukraine par la Russie met à nu le danger de notre dépendance mondiale aux combustibles fossiles. Attendant l’action individuelle des consommateurs est une réponse inadéquate et disproportionnée à l’échelle et à l’intensité de la crise à portée de main ", déclare Lili Fuhr, directrice adjointe du programme climat et énergie du CIEL.

"Les dirigeants de l’UE doivent arrêter leur chasse néocolonialiste pour de nouvelles sources de combustibles fossiles et plutôt affronter le problème de front en réduisant immédiatement la production de plastique, en commençant par le plastique à usage unique inutile" explique Delphine Lévi Alvares de "Break Free from Plastic".

Réduire les emballages de 50%

"Avec une réduction de 50% des emballages plastiques et un taux de recyclage de 90%, nous pourrions économiser l’équivalent de la consommation annuelle de pétrole et de gaz de la République tchèque. Il s’agit d’une formidable opportunité pour l’UE d’aborder les crises énergétique, climatique et de la pollution plastique à la fois'', estime le mouvement qui rassemble plus de 2500 organisations à travers le monde.

 

Sur le même sujet

Des enzymes "mangeuses de plastique" découvertes dans de la salive de larves

Ecologie

Coca-Cola sponsor de la Cop 27 en Egypte au grand dam de Greenpeace

Environnement

Articles recommandés pour vous