RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Crise sanitaire : Bruno, restaurateur à Eupen, attend toujours sa prime

17 févr. 2022 à 09:30Temps de lecture1 min
Par Philippe Collette

Un restaurateur d’Eupen est en plein désarroi. En cause, le non versement de la plus grosse prime Horeca décidée par le gouvernement wallon depuis le début de la crise sanitaire. Il a pourtant entamé toutes les démarches par internet, mais sa demande de prime n’a pas été enregistrée à l’administration qui lui refuse toute nouvelle demande de prime car le délai est passé. Et ce restaurateur n’est pas un cas isolé.

Une prime indispensable pour l’avenir du restaurant

On parle ici de 84.000 euros. Une prime indispensable pour l’avenir du restaurant de Bruno Cherain. Sa comptable a pourtant rentré sa demande dans les délais via la plate-forme de la Wallonie réservée aux primes. "La demande a été introduite" explique le restaurateur. "D’ailleurs, ma comptable a retéléphoné sur la plateforme 18.90 pour avoir la confirmation, mais ils étaient très débordés parce qu’ils ont eu beaucoup de demandes de primes, et on lui a dit, prenez votre mal en patience, ça va arriver."

Il attend, mais en vain. Surtout, il ne reçoit aucun accusé de réception de la demande. Contactée, l’administration l’informe qu’elle n’a aucune trace de sa connexion à la plate-forme. Il réintroduit alors une nouvelle demande mais on lui signifie qu’il est hors délai. Il écrit au ministre de l’économie Willy Borsus. Et c’est la douche froide : "Il a refusé catégoriquement de nous aider" regrette Bruno Cherain. "Pour eux, il n’y a pas de trace de demande, donc pas de prime. Si on est plusieurs personnes à avoir des problèmes d’introduction de prime, c’est qu’il y a peut-être eu un bug."

Pas un cas isolé

Plusieurs cas similaires sont recensés tel ce patron de deux centres récréatifs. Là aussi, l’administration n’a aucune trace informatique de sa demande de prime.

L’administration wallonne ne nie pas ces situations, mais, "c’est au demandeur de prime à prouver qu’il s’est bien connecté à la plate-forme" dit-elle. L’administration confirme également qu’aucune dérogation ne peut être accordée. Seul le Ministre Borsus pourrait changer la donne.

Les commerçants lésés, eux, estiment avoir joué le jeu en fermant boutique, ils ont donc droit à leur prime et annoncent qu’ils iront jusqu’au bout.

Articles recommandés pour vous