Crise sanitaire en Belgique : Pierre Wunsch (BNB) et Thomas Dermine (PS) invités d'un "kern" sur la situation économique

Pierre Wunsch et Thomas Dermine, récemment (montage images)

© BELGA

31 mai 2021 à 14:47Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouverneur de la Banque nationale de Belgique (BNB), Pierre Wunsch, et le secrétaire d'État à la Relance, Thomas Dermine, sont les invités du comité ministériel restreint ce lundi à 19h. La réunion est consacrée à un état des lieux de la situation économique du pays et des perspectives de relance suivi d'un premier échange de vues mais, en principe, il n'y a pas de décision attendue, a-t-on indiqué de source gouvernementale.


A lire aussi Thomas Dermine à Jeudi en Prime : A propos du Plan de relance, "l’enjeu est de sortir vite de la crise du coronavirus"


Après un an et trois mois de crise sanitaire, le Premier ministre, Alexander De Croo, et les vices-Premiers ministres veulent voir où en est le pays sur le plan macro-économique. Après une chute de la croissance à -6,3% en 2020, la Belgique peut s'attendre pour cette année à une croissance de 4,5% voire 4,7%, selon les dernières prévisions de l'OCDE. La confiance des consommateurs et des entreprises est également repartie à la hausse. 


A lire aussi La FGTB veut permettre certaines prépensions dès 58 ans


La réunion est l'amorce d'un trajet sur le programme économique à venir de la coalition Vivaldi "dans les prochains mois et dans les prochaines années".

Il sera question des investissements mais pas encore de budget - la secrétaire d'État au Budget, Eva De Bleeker ne participe d'ailleurs pas à la réunion - ni de la poursuite des mesures de soutien, le ministre des Indépendants, David Clarinval, n'étant pas non plus présent, précisait-on à bonne source.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus

►►► À lire aussi : Pierre Wunsch (gouverneur de la BNB) : "On tient le coup du point de vue macroéconomique "


Le déficit et la dette constituent toutefois l'un des grands défis du gouvernement de même que l'adéquation du marché de l'emploi en Belgique à la reprise afin d'éviter qu'une pénurie de main d'œuvre n'entrave celle-ci.

Dans la matinée, interrogé au cours d'une conférence de presse, le gouverneur de la BNB s'est montré discret sur l'exposé qu'il ferait devant les principaux ministres du gouvernement De Croo. Les indicateurs économiques montrent une amélioration de la situation, a-t-il expliqué sans en dire plus.

 

Jeudi en prime du 29/04/2021 - Invité: Thomas Dermine

Sur le même sujet

Coronavirus : l’impact du Covid-19 sur l’emploi quatre fois plus important que la crise de 2008

Economie

Articles recommandés pour vous