RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Cristal Park à Seraing: la Ville va commander un audit des sociétés du groupe Immoval

Cristal Park à Seraing: la Ville va commander un audit des sociétés du groupe Immoval
26 avr. 2022 à 08:522 min
Par François Braibant

On a pu assister à belle unanimité hier soir au conseil communal de Seraing à propos du Cristal Park. Le Cristal Park, ce projet, au point mort, de réhabilitation commerciale du site des anciennes cristalleries du Val St-Lambert.

Les quatre partis sont parvenus à un compromis. En plus de la commission spéciale du conseil, le collège va commander un audit des sociétés de la galaxie Immoval.

"La première chose, c'est d'installer une commission qui doit faire toute la transparence sur la gestion passée et sur la méthodologie de travail aujourd'hui et demain" explique l'échevine socialiste Laura Crapanzano. "La deuxième chose, c'est commander un audit des sociétés du groupe Immoval. Et la troisième chose, c'est débattre au niveau du conseil d'administration d'Immoval du management qui va gérer cette crise, en plus de l'administrateur-délégué qui vient d'être choisi."

Même le PTB prend part au compromis, mais il lui reste une pointe de méfiance : le PTB souhaite encore que le débat autour du Cristal Park soit public: "C'est un pas en avant vers plus de transparence" observe le conseiller Damien Robert, "et c'est, théoriquement en tout cas, un pas en avant pour un contrôle public renforcé sur ce qui se passe au sein d'Immoval, et c'est ce que le PTB a toujours défendu et pour lequel nous avons toujours travaillé. Maintenant, la question essentielle est de savoir si cet accord théorique et ces principes théoriques vont pouvoir se mettre en pratique, si on va pouvoir réellement avoir de la transparence, si le débat public va pouvoir être réellement public et pas à huis clos, notamment." 

Alain Mathot derrière le rideau ? "Non" répond Laura Crapanzano

Le conseiller PTB Damien Robert a questionné l'échevine Laura Crapanzano, aussi membre du CA d'Immoval. Il tentait de savoir si l'ex-bourgmestre Alain Mathot lui soufflait tout ce qu'elle devait dire et faire dans le dossier Cristal Park. En interview à la sortie de la séance du conseil, Laura Crapanzano nous répond qu'en tant qu'administratrice dans le dossier, elle a "pris différents contacts avec des intervenants passés et actuels, notamment monsieur Mathot en tant qu'ancien bourgmestre de Seraing". Elle reformule ensuite sa réponse d'un ton ferme : "en fait, ce qu'on tente de me faire dire, c'est 'est-ce que je suis la marionnette de quelqu'un ?' La réponse est NON. Je suis administratrice, je représente les intérêts de la Ville et ceux de la société Immoval. Je rends des comptes à mon collège dont monsieur Mathot ne fait pas partie."

Ecoutez l'interview de Laura Crapanzano

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pour rappel, l'idée de ce Cristal Park remonte au début des années 2000. Il devait permettre de créer mille emplois. Sur le site, on les attend toujours. Entretemps, 40 millions d'euros d'argent public ont été mobilisés.

Sur le même sujet

19 mai 2022 à 07:04
6 min

Articles recommandés pour vous