Football

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi : personne ne mange à leur table

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi:

© BEN STANSALL - AFP

02 juil. 2020 à 05:00Temps de lecture3 min
Par Alice Devilez

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi… Deux noms qui laissent peu de fans de football et de sport indifférents. Certains les adorent, d’autres les détestent, les plus nombreux ont choisi un camp et évitent l’autre. S’il est difficile de comparer les époques et les performances à travers les âges, il y a peu de doutes qu’avec le règne de ces deux monstres du football mondial nous assistons à un duel, une rivalité historique.

Un match à distance qui touche tout doucement à sa fin alors que les deux stars continuent à briller et à se sublimer l’une l’autre… CR7 a 35 ans, Leo 33. Si on a parfois tendance à croire que le temps n’a pas d’emprise sur leur football, ils se situent déjà tous les deux dans la moyenne d’âge haute des joueurs de champ. Ronaldo est plus vieux mais sa condition physique est hors-norme. Ils devraient donc encore jouer tous les deux quelques années maximum… Bien que les deux hommes ne laissent pas vraiment filtrer beaucoup d’informations sur le sujet. Une raison supplémentaire pour profiter de chaque éclair de génie qu’ils nous offrent aujourd’hui, demain, et qu’ils nous offriront jusqu’à la fin de leur carrière.

24 buts en 24 matches de Serie A

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi: ils sont seuls à leur table

Ce 30 juin, Cristiano Ronaldo a inscrit face au Genoa son 24e but en 24 matches de Serie A. Une superbe frappe qui a aussitôt emballé la toile. Rien d’étonnant venant de lui. Mais on oublie parfois à quel point ce qu’il réalise est exceptionnel. Après avoir éclos au Portugal, il a confirmé en Angleterre avant d’y prendre la dimension du meilleur joueur de la planète, ce qu’il est de nouveau parvenu à réaliser en Espagne et désormais il est étincelant en Italie. Du Sporting Portugal, à Manchester en passant par le Real Madrid pour finir à la Juventus… Sa capacité d’adaptation et sa longévité forcent l’admiration après plus de 15 années passées au top niveau.

CR7 avec Dybala font actuellement de vraies merveilles en attaque à la Juventus. Ils sont deux éléments déterminants de la bonne saison de la Vieille Dame qui file vers son 9e titre consécutif en Serie A. En faisant (légèrement) moins de bruit que dans les clubs précédents où il est passé, Ronaldo est clairement devenu un élément incontournable de l’effectif et continue de soigner ses stats. Sa forme physique impressionne encore, son travail acharné est désormais reconnu de tous. Ses choix de carrière sont désormais incontestables…

700e but en carrière

Messi en 2009 avec Barcelone

Face à Cristiano, Leo Messi. Auteur de son 700e but en carrière (club et équipe nationale confondus) ce même mardi 30 juin. Une panenka contre l’Atlético de Madrid. Ce n’était pas le plus grand match de la Pulga au sein d’un Barça en demi-forme… Mais malgré tout l’Argentin est impliqué dans les deux buts des siens et surtout il a atteint la barre symbolique des 700 réalisations. Seuls des joueurs comme Pelé, Puskas ou… Cristiano Ronaldo ont réalisé cette prouesse. Le génie barcelonais a inscrit 630 de ces buts pour son club.

Il est en train d’écrire une légende qui sera tellement difficile à égaler chez les Blaugranas… Un club auquel il a tellement offert et qui lui rend bien, il faut l’avouer. Au point où l’on peut se demander comment le club catalan parviendra à retrouver un souffle le jour où son enfant prodige devenu meilleur joueur du monde raccrochera les crampons. Les sceptiques critiqueront son choix de ne pas avoir tenté l’aventure ailleurs, comme ils relèveront son parcours un peu moins impressionnant avec l’équipe nationale. Le joueur lui, peut-être convaincu de ses choix en faisant un petit tour dans son armoire à trophées, qu’ils soient individuels et collectifs.

Profiter de la fin d’un règne sans égal

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi : personne ne mange à "leur table"
Cristiano Ronaldo, Lionel Messi : personne ne mange à "leur table" PAUL ELLIS - AFP

Cette soirée du 30 juin sonne comme une petite piqûre de rappel. Les deux hommes ont fait des choix de carrière très différents. Certains critiquent ceux-ci… Leo aurait peur des défis, Cristiano ne connaîtrait pas l’amour du blason. Des décisions totalement assumées par les deux hommes qui restent au-devant de la scène. Toujours décisifs, toujours brillants, ils prouvent (presque) à chaque fois qu’ils montent sur un terrain de foot qu’ils ont fait les bons choix. On pourrait comparer leurs stats stratosphériques une fois encore, rappeler leurs onze ballons d’or cumulés. Mais cette fois on a tout simplement envie de prendre conscience d’une chose. Une telle longévité force l’admiration, le respect et fera bientôt place à de la nostalgie. Le plus tard possible, espérons-le.

Loading...
Loading...

Articles recommandés pour vous