RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'info culturelle

Cruising bye d'Aline Bouvy, maraude au Mac’s du Grand-Hornu

Aline Bouvy, Potential of shame

Aline Bouvy, artiste d’origine luxembourgeoise, vit et travaille à Bruxelles. La plasticienne choisit un mot aux connotations multiples de croisière, maraude et drague pour une exposition au parcours narratif cohérent. Cruising by se tient au Mac’s au Grand-Hornu jusqu’au 18 septembre.

Le visiteur est accueilli par un haut-relief représentant un chien errant à taille réelle. Le canidé se lèche les parties intimes sans retenue et sans honte. La pose invite le spectateur à modifier son regard sur la nudité et la sexualité. Les photos de nus masculins suggestifs apparaissent dans un décor de fleurs sauvages ou de mauvaises herbes (germées à partir de "mauvaises" graines). Les clichés sont appliqués sur des linoléums travaillés comme une marqueterie subtile.

Aline Bouvy, Linoléum
Aline Bouvy, Linoléum
Aline Bouvy, Linoléum
Aline Bouvy, Linoléum
Aline Bouvy, chiens
+4

Potential for shame

Potential for shame est une vaste installation qui suggère une patrouille policière confinant à la drague. Les grandes silhouettes de policiers en haut-relief apparaissent sur un grillage métallique orné de néons aux lignes courbes et à la couleur jaune comme l’urine. Les agents de police nus gardent pour tous attributs képi, ceinture et gilet pare-balles, tels les emblèmes d’un pouvoir érotisé flirtant avec la panoplie SM. Le déhanchement et l’élégance maniérée des personnages androgynes rappellent les frises des années ’30 et leurs poses lascives convoquent l’univers queer contemporain. Au sol, des voitures dotées d’intelligence artificielle se meuvent et traquent les visiteurs. Le ballet et l’opéra conjuguent leurs paramètres par la chorégraphie des robots et les sonorités évoquant les sirènes de police et le brouillage sonore de la blackroom. De grands urinoirs publiques renversés comme la fontaine de Marcel Duchamp féminisent par leurs formes l’architecture de l’installation.

Aline Bouvy bat en brèche les normes et les valeurs de notre société patriarcale et hétéronormée. La démarche empreinte d’humour mêle la poésie et l’insolence, le politiquement incorrect et les références de l’histoire de l’art.

Aline Bouvy au micro de Pascal Goffaux.

Aline Bouvy, Cruising by, maraude au Mac’s

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous