RTBFPasser au contenu
Rechercher

Sciences et Techno

Cryptomonnaie : qui veut gagner des millions (ou pas...) ?

Cryptomonnaie : qui veut gagner des millions (ou pas...) ?
30 janv. 2022 à 09:00Temps de lecture3 min
Par RTBF avec AFP

La popularité des cryptomonnaies n'a cessé de grandir au cours de l'année 2021. Que ce soient des pays, des entreprises ou de nouveaux acteurs, tout le monde semble s'être emparé du phénomène. L'année 2022 pourrait bien être charnière pour leur institutionnalisation dans l'ensemble de notre société.

Les cryptomonnaies ont désormais dépassé le cercle des initiés

En 2021, vous êtes peut-être devenu riche avec les cryptomonnaies… ou pas. Vous avez peut-être parié sur le Shiba Inu, l'Ethereum, le Dogecoin ou encore Solana… ou pas. En tout cas en 2021, vous avez forcément entendu parler des cryptomonnaies ou des NFT.

Pour le meilleur ou le pire, force est de constater que les cryptomonnaies font désormais partie de l'essence même des marchés économiques.

En 2021, un pays, le Salvador, a même fait du bitcoin, la première cryptomonnaie du marché, une des deux monnaies officielles dans son pays. Puis son président a annoncé le projet de construire une ville consacrée à la monnaie numérique : Bitcoin City. Cette ville a pour but de créer un véritable écosystème autour de la blockchain avec notamment la création de "ferme de minage à cryptomonnaie".

Différents gouvernements ont lancé leur projet de monnaie numérique d'état comme le Japon, les Etats-Unis ou la Chine. De son côté, l'Union européenne n'est pas en reste mais accuse un léger retard. En effet, le projet ne verrait pas le jour avant 2025 d'après la Banque Centrale Européenne.

Quelques ratés et des zones d'ombre

En 2021, les projets autour des cryptomonnaies sont devenus légion. On a pu observer le projet du Klapcoin, une cryptomonnaie pour investir dans le cinéma français, celui du gouvernement éthiopien qui fait, lui, confiance à Cardano pour moderniser son système éducatif ou encore un plan pour permettre à des étudiants du Paraguay de payer leur université en bitcoin.

Les monnaies numériques ont permis à une partie de la jeunesse d'obtenir une première porte d'investissement et aux plus fortunés de faire des paris osés grâce à l'immobilier virtuel. En Corée du Sud, un candidat à l'élection présidentielle accepte même le financement de sa campagne en cryptomonnaie.

Mais 2021 n'a pas toujours été rose pour les cryptomonnaies. Si le bitcoin a connu son apogée à un peu plus de 68.600 dollars, de nombreux projets obscurs ont vu le jour.

Des monnaies numériques affublées de nom de série à succès comme Squid Games ou "Mando" ont profité de la naïveté de certains investisseurs pour s'enfuir avec beaucoup d'argent.

Le premier stablecoin Tether subit, lui, les foudres d'une pluralité d'experts, qui doutent de la réalité de sa réserve de liquidités, et du gouvernement américain, qui a lancé une enquête. Dans le cas où beaucoup d'investisseurs se rueraient sur la monnaie indexée au dollar, cela pourrait bien créer un effondrement du marché.

Métaverse, NFT : de nouveaux usages et de nouveaux utilisateurs

En 2022, les cryptomonnaies pourraient bien voir le marché continuer d'évoluer et de s'affranchir. L'Ethereum va effectuer sa mue très attendue et pourrait modifier le marché en profondeur. Peut-être même détrôner le bitcoin ? La mutation du marché pourrait aussi provenir de nouveaux boursicoteurs, souvent jeunes, prêts à débuter leur investissement dans ce marché prometteur.

Les cryptomonnaies autour du metaverse ou des jeux vidéo pourraient bien créer la surprise, tant les méthodes d'utilisation se multiplient.

Enfin, alors que le dollar ne cesse de perdre en valeur, les cryptomonnaies pourraient devenir la valeur refuge de l'année pour les investisseurs.

L'une des grandes interrogations se pose autour des NFT. Leur potentiel semble sans limites mais les utilisations des jetons sont pour l'instant encore imparfaites. Certaines entreprises seraient en mesure de proposer de nouvelles expériences communautaires ou bien même une utilité concrète des NFT, comme des primes de participations ou d'investissement dans le cadre d'un projet. Les cryptomonnaies deviendraient alors centrales pour ces industries disruptives.

Attention, les récentes chutes des cryptomonnaies en ce début d'année font ressentir une tendance baissière du marché à cause de décisions d'interdictions de certains pays mais surtout d'un vent de panique alors que plusieurs décisions pourraient intervenir dans les prochains mois pour confirmer cette tendance...

Une chose est sûre, en 2022, il faudra toujours compter sur les cryptomonnaies car le phénomène n'en est qu'au début de son histoire.

Sur le même sujet

Comment sécuriser au mieux vos cryptomonnaies ?

High tech

Les émeutes au Kazakhstan sont-elles à l’origine de la chute du bitcoin ?

Economie

Articles recommandés pour vous