RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cuisine

Cuisiner pour un premier rendez-vous : la leçon de séduction de Victoire Loup

Cuisiner pour un premier rendez-vous : la leçon de séduction de Victoire Loup.
16 févr. 2022 à 16:00Temps de lecture4 min
Par RTBF avec AFP

La cuisine est un allié de taille pour conquérir des cœurs, "C'est un langage qui permet de s'exprimer autrement qu'avec des mots", résume Victoire Loup.

Afin d'obtenir les meilleurs conseils pour un premier rendez-vous autour d'une table à la maison, l'auteure du livre "Chaud" (éditions Humans Humans) a donc interrogé ceux qui manient le mieux la casserole : les chefs. On a ainsi tenté d'esquisser un mode d'emploi d'une leçon de séduction en cuisine à ses côtés. 

 

La cuisine est-elle la meilleure pièce pour mettre en œuvre une leçon de séduction ?

C'est une pièce intime. En fonction du logement, elle peut être exiguë, ce qui peut favoriser les rapprochements. C'est un endroit plus personnel que le salon, où on s'expose davantage. Inviter quelqu'un chez soi, c'est une première preuve d'amour. Vous dévoilez déjà une partie de vous-même...

Quelle recette choisir pour cuisiner lors d'un premier soir à la maison ?

Le risotto est le plat qui revient le plus fréquemment dans mon livre. C'est une recette qui se confectionne pendant le rendez-vous galant. Elle dure vingt minutes, ce qui donne l'opportunité de prendre le temps. On ne laisse pas l'invité dans le salon avec des cacahuètes. Elle offre l'occasion de proposer une invitation en cuisine pour mouiller le riz. Durant la cuisson, on propose ainsi d'ouvrir une bouteille de vin blanc. La situation aidera clairement à briser la glace !

Les meilleures recettes ne sont-elles pas celles où il faut mettre la main à la pâte, comme les ravioles, pour que les mains se frôlent, et que la situation engage un rapprochement ?

Après le risotto, les pâtes en général constituent de toute façon le deuxième plat phare. Yohan Lastre du restaurant Lastre Sans Apostrophe à Paris concocte des ravioles au parmesan et truffes. Et c'est vrai que si quelqu'un nous prépare ce genre de plat, on imagine que le cuisinier amateur manifeste un intérêt certain parce que cela signifie qu'il a passé du temps en cuisine.

Et si c'est un rendez-vous de dernière minute ?

On n'imagine pas toujours inviter quelqu'un chez soi après une séance de ciné, par exemple. Dans ce cas, Apollonia Poilâne, des boulangeries du même nom, propose des cubes de pain perdu croquants à la dernière minute.

Quelle idée pour surprendre à coup sûr ?

J'ai le cas d'une cheffe qui préfère réaliser des plats très clivants pour un premier rendez-vous. Alcidia Vulbeau, qui cuisine au restaurant Bonne aventure à Saint-Ouen en région parisienne, prépare une cervelle d'agneau pochée avec un bouillon de crevettes grises et citron vert. Elle m'a expliqué ne pas vouloir perdre son temps et veut tester le mec dès le premier rencard afin de vérifier si c'est quelqu'un de téméraire. (rires)

Truffe, langoustine, St-Jacques... Faut-il nécessairement sortir le grand jeu des produits de luxe pour réussir cette première fois ?

Cela démontre en tout cas que l'on a envie de faire plaisir à son invité. On se donne, on se surpasse, c'est une marque d'affection. Il y a autant de recettes que de formes d'amour. La recette de mon mari que je préfère, c'est une omelette. C'est tout simple mais elle est extrêmement technique. Nous ne sommes pas tous sensibles aux mêmes choses, de même que nous ne sommes pas tous réceptifs au même humour.

Pourtant, la talentueuse cheffe Nadia Sammut conseille pour sa part une recette de grand-mère...

C'est une recette qui a fait ses preuves depuis de nombreuses générations. C'est une valeur sûre. On peut donc choisir de préparer un plat que l'on sait parfaitement réaliser. C'est un plat qui raconte une partie de notre histoire. Lucy Chen, de chez Gros Bao à Paris, m'a confié que la poitrine de porc aux cinq parfums était une manière pour ses parents d'exprimer leurs sentiments envers elle. Quelqu'un qui ose réaliser un plat simple se dévoile aussi et démontre qu'il est une personne aux goûts sans chichis.

Le chocolat ne manque pas à la liste des recettes du livre. Cela fait des décennies qu'on l'évoque comme ingrédient aphrodisiaque. N'est-ce pas has been de préparer un dessert au chocolat pour un rendez-vous ?

C'est un ingrédient rassurant. On le connaît bien. C'est vrai que si vous préparez un menu avec une entrée composée d'huîtres, un plat autour du gingembre et un dessert au chocolat avec des piments, en effet, vous risquez de paraître un peu lourd...

Finalement, quels ingrédients privilégier pour réussir ce rendez-vous ?

Mieux vaut choisir des produits que l'on maîtrise. C'est déjà suffisamment stressant de cuisiner pour quelqu'un la première fois qu'il n'est pas utile d'ajouter une recette hyper compliquée. Un plat qui cuit au four permet de cuisiner sans que vous soyez embêtés. Misez sur une recette réconfortante et pas trop technique !

A l'inverse, quel ingrédient peut nous faire rater totalement notre rendez-vous ?

De l'ail, s'il est trop dosé. Le chef Anthony Orjollet du restaurant Eléments à Bidart m'a raconté qu'après une dégustation chez un caviste, il avait eu la main trop lourde dans sa recette, qui était censée épatée son invitée. Lui-même sentait sa propre haleine à chaque fois qu'il prenait la parole. Il se rendait compte au fur et à mesure de la soirée que non seulement le repas était ruiné mais que le rendez-vous aussi ! (rires) Au final, il n'y en a jamais eu de deuxième...

Sur le même sujet

Quatre astuces anti-gaspi originales et qui ne nécessitent pas de faire la cuisine !

Cuisine

Selon la science, cuisiner est bon pour la santé et pour le moral !

Santé physique

Articles recommandés pour vous