Culture, cinéma, événementiel : le Codeco a décidé de rétablir les règles du 3 décembre dernier

© © Tous droits réservés

29 déc. 2021 à 18:17 - mise à jour 29 déc. 2021 à 19:56Temps de lecture1 min
Par Nesrine Jebali avec agences
Dès l’annonce des mesures du Comité de concertation du 22 décembre, la colère et l’indignation ont jailli du secteur culturel, des citoyens, mais aussi de la classe politique. Hier en fin d’après-midi, le Conseil d’Etat avait autorisé la réouverture des salles de théâtre. Peu avant 22 heures, c’est au tour des politiques de faire marche arrière, et annulent également la fermeture des cinémas.

►►► À lire aussi : Faut-il revoir le processus décisionnel du Comité de concertation ?


Le Comité de concertation a pris acte aujourd’hui, par procédure électronique, du récent arrêt du Conseil d’État. Le Comité a décidé de rétablir les conditions pour le secteur culturel qu’il avait fixées lors de sa réunion du 3 décembre : uniquement des places assises, port du masque obligatoire, utilisation du CST à partir de 50 spectateurs, maximum 200 spectateurs. Ces conditions s’appliqueront également dans les cinémas et le secteur de l’évènementiel.

Les décisions de ce mercredi sont coulées par la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden dans un arrêté royal qui doit être soumis pour accord à un Conseil des ministres électronique.

Elles prendront effet dès ce jeudi, après publication au Moniteur belge.

La semaine prochaine, le Comité de concertation dressera à nouveau un état des lieux. Le Commissariat Covid-19 préparera dans l’intervalle une feuille de route pour permettre la prévisibilité et la continuité des mesures dans les différentes phases de l’épidémie pour tous les secteurs et activités.

Extrait du JT du 29/12

Sur le même sujet

Peter Bogdanovich, réalisateur américain de "La Dernière Séance", est mort

Codeco : écoles en présentiel, mais maintien des mesures actuelles en prévision de "semaines difficiles"

Belgique

Articles recommandés pour vous