Cyberattaque: la Belgique ambitionne de devenir l'un des pays d'Europe les moins vulnérables

© Belga

19 mai 2021 à 17:23Temps de lecture1 min
Par T.M. avec Belga

Le Centre fédéral pour la cybersécurité a élaboré une nouvelle stratégie qui sera soutenue par plus d'investissements en infrastructures et moyens humains, a promis mercredi le Premier ministre Alexander De Croo, en visite dans une entreprise d'Harelbeke victime de cyber-rançonneurs.

Cette stratégie sera présentée jeudi au Conseil national de sécurité, avec pour ambition de faire de la Belgique l'un des pays d'Europe les moins vulnérables aux cyberattaques.

Il y a deux ans, l'entreprise Ranson, à Harelbeke, a été victime d'un cryptage de ses données informatiques par un logiciel rançonneur. Le patron, Bruno Ranson, a préféré payer les 50.000 euros réclamés pour récupérer ses données, et ce contre l'avis de la police qui peut y voir un soutien à une organisation criminelle.

"Nous avons considéré que la perte de nos données nous aurait coûté plus cher : contacter tous les clients et leur demander où en sont les factures, c'était impossible, cela nous aurait coûté trop de temps. En payant rapidement - c'était en bitcoins - nous n'avons perdu qu'une journée."

Ici, les données ont été récupérées après 33 heures, mais il n'y a aucune garantie et certaines victimes ne les retrouvent jamais.

"Toutes les formes de cybercriminalité augmentent", prévient Miguel De Bruycker, directeur du Centre pour la cybersécurité Belgique. "Nous sommes aussi confrontés à de nouveaux phénomènes : l'an dernier, notre service opérationnel, la Computer Emergency Response Team, a reçu 7000 signalements de personnes victimes d'une cyberattaque et en demande d'aide. Nous en étions à 5000 en 2019."

L'adresse mail fédérale "suspect@safeonweb.be", qui recueille les signalements des internautes confrontés à des messages suspects de "phishing", a elle reçu l'an dernier plus de 3 millions de mails et devrait terminer 2021 autour des 4,4 à 5 millions de signalements.

Cyberattaque: 200 institutions attaquées (JT 04/05/2021)

Cyberattaque : 200 institutions attaquées

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Crise sanitaire et criminalité : les cyberattaques ont augmenté de 36% en Europe au premier semestre 2021

Cyberattaque d’une vaste ampleur en Belgique : des "suspicions d’espionnage" coordonné par un Etat étranger

Belgique