Belgique

Cybercriminalité, inadéquation du marché du travail et 'fake news' inquiètent les patrons

© Getty Images

L'augmentation de la cybercriminalité, l'inadéquation du marché du travail et les 'fake news' sont les tendances qui causent le plus de tracas aux chefs d'entreprises à court terme, ressort-il du FEB & Ageas TrendWatch 2022, une enquête menée auprès de 1300 Belges et 899 employeurs.

La cybersécurité reste la priorité absolue des dirigeants de tous âges. En 2021, le Centre pour la cybersécurité Belgique a reçu 4.574.463 messages suspects et a pu faire bloquer 1.433.731 URL suspectes, illustre la FEB. "Avoir une bonne stratégie de cybersécurité s'est toujours révélé d'une importance cruciale pour les entreprises", estime la fédération patronale. 

D'autres tendances

Ensuite, les chefs d'entreprise pointent l'inadéquation du marché du travail, faisant notamment allusion à la pénurie de main-d'œuvre et à l'objectif de porter le taux d'emploi à 80%. 

La guerre en Ukraine engendre aussi davantage de craintes de guerres commerciales et préoccupe les managers belges. La FEB a, pour cette raison, mis en place en mars une task force multidisciplinaire pour suivre la situation de près, rappelle-t-elle. 

On retrouve aussi parmi les tendances la congestion croissante du trafic, le bien-être au travail et l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. 

Les répondants ont évalué en moyenne 32 tendances sur un total de 150. Ils pouvaient évaluer l'impact d'une tendance, mais aussi estimer la durée possible de cet impact (court, moyen ou long terme).

Sur le même sujet

Un Malinois condamné pour avoir piraté le site d'American Airlines

Justice

Cybercriminalité : les infractions constatées poursuivent leur hausse en 2021, selon les statistiques de la police

Justice

Articles recommandés pour vous