RTBFPasser au contenu

Cyclisme

Cyclisme, championnat de Belgique du contre-la-montre : qui pour battre Remco Evenepoel ?

Cyclisme, championnat de Belgique du contre-la-montre : qui pour battre Remco Evenepoel ?

Et si le contre-la-montre de ce jeudi à Gavere en Flandre Orientale (34,8 kilomètres et 229 mètres de dénivelé positif) servait de revanche au national de l'année dernière où on s'en souvient Remco Evenepoel avait été dominé, de la tête et des épaules par Yves Lampaert, qui courait alors à domicile, son coéquipier chez Quick-Step Alpha Vinyl ? Ce jour-là, Lampaert avait sorti la course parfaite, galvanisé par un public tout acquis à sa cause, créant alors une demi-surprise en dominant R.Ev. Depuis, les choses ont changé et en l'absence de Wout Van Aert et de la concurrence internationale, Remco semble le grand favori de la course, pour autant évidemment qu'il soit épargné par les ennuis mécaniques et qu'il ne connaisse pas d'éventuelle défaillance.

On s'attend en tous cas à un combat des chefs entre les deux coureurs qui viennent chacun de s'imposer sur cet exercice particulier, Lampaert au Tour de Belgique, Remco au Tour de Suisse devant plusieurs grosses pointures. Après une semaine en dents de scie sur les routes surchauffées de Suisse, le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège a en tous cas fait de ce chrono son principal objectif de cette fin juin.

"Après ma victoire sur le chrono du Tour de Suisse, je suis extrêmement motivé et le moral est bon !" expliquait-il ce dimanche. "Je ferai en tous cas de mon mieux, le parcours est assez technique, ce n'est pas très long, un peu comme en Suisse. J'espère qu'il fera moins chaud que ces derniers jours, ce sera plus facile à gérer. On veut garder le maillot de Champion de Belgique du chrono au sein de l'équipe, c'est le plus important !"

La question qui se pose donc réellement, c'est plutôt de tenter de savoir qui accompagnera Evenepoel et Lampaert sur le podium. Victor Campenaerts semble être le candidat numéro un à la troisième marche du podium. Le recordman de l'heure, qui se focalise désormais sur les classiques, n'est cependant plus le coureur de chrono qu'il a été mais dispose de beaucoup d'expérience dans le domaine et reste un gros rouleur.

A suivre également le jeune Rune Herregots, coureur de 23 ans de chez Top Sport Vlaanderen qui pourrait jouer les trouble fêtes, Cian Uijtdebroeks qui disputera son premier national chez les pros et et Ilan Van Wilder, coéquipier d'Evenepoel chez Quick-Step.

Articles recommandés pour vous