RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Cyclisme : Les Mondiaux Esport sur Zwift mais… c'est quoi Zwift ?

Cyclisme : Les Mondiaux Esport sur Zwift mais... c'est quoi Zwift ?
08 déc. 2020 à 16:07 - mise à jour 08 déc. 2020 à 16:07Temps de lecture2 min
Par Jérôme Helguers

La saison cycliste n’est pas encore tout à fait terminée. Quelques coureurs professionnels comme les Belges Thomas De Gendt et Victor Campenaerts vont disputer ce mercredi après-midi les championnats du monde de cyclisme version Esport. Tous les participants seront chez eux et pédaleront sur leurs rouleaux ou home-trainers. Mais grâce à la magie du virtuel et à une application appelée Zwift, ils se retrouveront sur le même parcours. Déjà disponible depuis quelques années, la popularité de Zwift a explosé ces derniers mois. Bloqués par les confinements, de nombreux cyclistes se sont lancés dans le coup de pédale virtuel. C’est quoi Zwift ? Comment ça fonctionne ? Voici notre Zwift pour les nuls.

Savant mélange entre entraînement, jeu vidéo et réseau social

Zwift c’est une application qui mélange outil d’entraînement, jeu vidéo et réseau social. Elle vous permet de pédaler chez vous, bien au chaud, dans votre garage, cave ou salon. Au départ, le programme était très utile pendant l’hiver. Quand il fait un temps à ne pas mettre un cycliste dehors, Zwift vous offre la possibilité de réaliser une 'sortie', certes, statique mais les jambes tournent et les pieds enfoncent les pédales. Mais dans cette année particulière et confinée, Zwift a décuplé sa popularité et pour certains, l’application est devenue addictive.

Mario Kart en version cyclisme

Pour faire du cyclisme virtuel, vous avez besoin d’un vélo, d’un home-trainer ou rouleau qui va remplacer la roue arrière, de l’application (avec un abonnement payant) et enfin, au choix, d’un ordinateur, une tablette ou un smartphone, un écran quoi. Quand vous lancez l’appli, vous pédalez et vous progressez sur un parcours virtuel qui défile sur votre écran. Directement relié à internet, votre home-trainer envoie toutes les données à l’application : vitesse, puissance, cadence de pédalage, etc. Vous progressez donc à la force de vos jambes. On est en quelque sorte plongé dans un jeu vidéo sauf qu’ici, la manette c’est votre vélo.

Pour rendre son programme plus ludique et accrocheur, Zwift n’a pas hésité à intégrer des systèmes de bonus ou jokers dans l’application. De quoi donner une légère impression de Mario Kart en version cyclisme.

La force du mode multijoueurs

Zwift propose plusieurs modes et différentes utilisations. Des sorties ou entraînements en solitaire mais aussi, et surtout, des séances à plusieurs ou des courses interactives. Car ce qui fait le succès du programme, c’est ce côté multijoueurs. Vous pouvez par exemple pédaler avec un Australien devant vous et un Norvégien dans la roue. Ou encore, tenter de suivre le rythme effréné d’un coureur professionnel connecté à l’application.

Un agenda de courses et évènements permet au rouleur de virtuellement transformer sa sortie solitaire en sortie de groupe. Entre joueurs, on s’envoie des commentaires, des likes, ou ce genre de choses. On partage ses performances et ses sorties, ce qui fait de Zwift le véritable réseau social des fanas de vélo, qu’ils soient amateurs ou professionnels.

La marque a investi et conquis le marché au point d’obtenir son propre verbe. Les utilisateurs ne disent plus "faire une séance de rouleaux", mais bien "zwifter".

Articles recommandés pour vous