Environnement

Cyclone Gombe : le bilan passe à 53 morts au Mozambique

Une famille devant des maisons détruites par le cyclone Gombe à Nampula, le 13 mars 2022

© Alfredo Zuniga

17 mars 2022 à 07:27Temps de lecture1 min
Par AFP

Le bilan du cyclone Gombe, qui a frappé le Mozambique la semaine dernière, est passé à 53 morts, a-t-on appris jeudi auprès des autorités de la province de Nampula (nord) où se sont concentrées les destructions.

Le bilan précédent s’était établi à 22 morts ces derniers jours mais 31 corps ont été retrouvés à Lunga dans le district de Mossuril, sur la côte de l’océan Indien, une zone encore largement isolée en raison de routes coupées par les dégâts.

Le responsable de la province, le secrétaire d’Etat Mety Gondola, a rejoint cette zone par bateau mercredi, évoquant une "situation dramatique".

"Malheureusement, nous avons recensé 31 morts" supplémentaires, a-t-il déclaré dans la soirée à la radio publique. "Le nombre de victimes pourrait encore s’aggraver alors que les opérations de secours se poursuivent dans les districts les plus affectés", a-t-il ajouté.

Gombe, qui a frappé le 11 mars, a déjà affecté des dizaines de milliers de Mozambicains, principalement dans la province de Nampula, la plus peuplée du pays, et celle voisine de Zambézie.

Des milliers de maisons ont notamment été détruites par ce cyclone intense qui avait, heureusement, rapidement perdu en puissance, avait expliqué l’Institut national de la gestion des risques liés aux catastrophes (INGD).

Le Mozambique avait déjà été durement frappé en janvier par la tempête tropicale Ana qui a fait une centaine de morts dans cette région d’Afrique australe.

Sur le même sujet

Mozambique : un humanitaire tué dans l’embuscade d’un groupe armé

Monde Afrique

Climat : les 193 membres de l'ONU prêts à développer le vélo pour lutter contre le réchauffement

Climat

Articles recommandés pour vous